×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Focus

Plateformes offshores
Le Maroc leader sur le marché francophone

Par L'Economiste | Edition N°:3506 Le 12/04/2011 | Partager
Le pays attire 50% des offres offshores de cette zone
Les ressources humaines handicapent le secteur

«Le Maroc attire 50% des offres offshores francophones dans les centres d’appels», s’accordent à dire les professionnels. Le Maroc serait ainsi en passe de devenir le leader des destinations of-fshores francophones.
Globalement, la destination Maroc enregistre depuis quelques années l’implantation de plus de 70 entreprises (nationales et internationales), notamment aux Casanearshore et Technopolis de Rabat.
Aujourd’hui, la stratégie industrielle marocaine vise à renforcer l’attractivité du pays à travers une offre dédiée aux métiers de l’Offshoring. Une stratégie appuyée par des incitations attractives. Le cadre fiscal prévoit un impôt sur le revenu plafonné à 20% et une exonération totale de l’impôt sur les sociétés pendant les 5 premières années. Passé cette période de grâce, l’entreprise se voit accorder une réduction de 50% dudit impôt.
Le critère d’éligibilité est de réaliser 70% de son chiffre d’affaires à l’export. Et ce, dès la 3e année suivant le début de l’activité ou de son installation dans la zone dédiée. Autre avantage compétitif, le faible coût de la main-d’œuvre et les dispositions financières incitatives.
Depuis le lancement de l’offre, le site Maroc améliore le positionnement de son offshoring. Il se fraye ainsi une place enviée au top 30 des destinations offshores. Le secteur emploie actuellement plus de 30.000 personnes. Sur le terrain, l’offre Maroc pour les métiers BPO (Business Process Outsourcing), notamment pour l’activité des services financiers, devrait être renforcée par l’application de la loi n°08-09 relative à la protection des données personnelles. Un avantage compétitif par rapport aux concurrents (Tunisie, Roumanie, Inde…). S’y ajoute la mise en place des P2I (plateformes industrielles intégrées). Généralement, l’offre Maroc cible les donneurs d’ordre de l’Europe francophone. Un marché encore émergent. Par type d’activité, l’offshoring des activités des ressources humaines et de la comptabilité-finance se positionne au second rang tandis que les services financiers délocalisés (à forte valeur ajoutée) demeurent faiblement développés. En termes de concurrence, le Maroc est en compétition avec la Roumanie et la Tunisie. Néanmoins, le pays se positionne sur un segment à plus forte valeur ajoutée, particulièrement dans les métiers de l’informatique. Outre l’avantage fiscal, l’infrastructure télécoms du Maroc est un atout important.
En vue de saisir les opportunités offertes par le marché de l’offshoring notamment en matière de délocalisation des services financiers, le Maroc devrait pallier le manque de ressources humaines qualifiées, principal handicap. Pour ce faire, le Maroc forme actuellement près de 9.500 personnes pour ce secteur d’activité en 2011. En effet, «l’inflation salariale pourrait constituer une menace pour la destination Maroc dans l’hypothèse d’un manque grandissant de profils requis pour le développement du secteur», rapporte une récente étude de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).


Emploi


Le secteur de l’offshoring ambitionne de recruter près de 70.000 personnes à l’horizon 2015 dont 30.000 dans les centres d’appels et 23.000 dans les activités BPO et ITO. Fort d’une croissance de 20% en 2010, le principal challenge de ce secteur consiste à réussir la formation et le perfectionnement de ses ressources humaines. Pour cette année, les centres d’appels affichent un besoin de 6.000 emplois directs.


Ilham BOUMNADE & Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc