×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Focus

Plateformes offshores Casanearshore, Technopolis: L’informatique domine

Par L'Economiste | Edition N°:3506 Le 12/04/2011 | Partager
55 % des entreprises dans l’ITO
Cible: les secteurs à valeur ajoutée
Bientôt 56.000 employés

Le Maroc nourrit de grandes ambitions dans l’accueil de majors de l’offshoring. Derrière cet objectif se trouve MedZ via sa filiale MedZ Sourcing. Casanearshore, ouvert en 2007 est déjà un succès. Les deux parcs Casanearshore et Technopolis totalisent 76 entreprises sur 160 ha. Il aura fallu un investissement de 6,7 milliards de DH pour construire les 470.000 m² d’espace de bureaux des parcs. A ce jour, ce sont 96.000 m² de disponible à Casanearshore et 45.000 m² pour le parc de Rabat, avec une vitesse de construction de
40.000 m² par an. 75% de la 3e tranche de Casanearshore est déjà commercialisé.
Dell, Atos Origin, Accenture et d’autres sont déjà implantés sur le site de Casablanca. Majoritairement opérant dans l’ITO (Informations Technologies Outsourcing, 55% des entreprises implantées), les parcs ont voulu cibler les segments à importante valeur ajoutée. Chacun d’eux dispose d’un guichet administratif unique qui permet d’interagir avec plusieurs administrations: Anapec, OFPPT et CNSS. Objectif: Réduire les lourdeurs administratives et établir une plus grande proximité avec les entreprises. Les parcs proposent des plateaux de bureaux d’une superficie minimum de 500 m², dédiés à la location. Un loyer attractif de 100 DH est proposé aux investisseurs de Casanearshore. Ceux de Technopolis, pour leur part, obtiennent une remise de 5 DH en guise de prix de lancement. Cette politique de tarification démontre la volonté d’un positionnement identique malgré les différences de taille entre les deux structures.
L’emplacement géographique d’un parc est l’un des éléments déterminants pour les nouveaux entrants. Si Casanearshore est situé à quelques minutes du centre ville, Technopolis, quant à lui, se trouve entre Rabat et Kenitra. Un argument de taille, puisque Casanearshore est proche des centres de prise de décision et du cœur de ville.
Les problèmes de transport y sont limités. Outre les taxis, le parc est desservi par 2 lignes de bus à passage régulier. Pourtant, certaines entreprises ont préféré mettre leurs propres bus à la disposition de leurs personnels. A Technopolis, la problématique du transport est centrale, la distance handicape en partie la commercialisation du parc. Pour tenter d’y remédier, la direction de Technopolis prend à sa charge l’organisation du transport collectif. Ainsi, il dispose de 40 véhicules d’une capacité de 1.500 personnes et 8 trajets (5 arrivées le matin et 3 départs le soir) sont organisés. Le transport représente une charge mensuelle de 500 DH par employé. Si certaines entreprises subventionnent le trajet de leurs salariés d’autres les laissent livrés à eux même.
L’architecture Casanearshore a misé sur la diversité. Répartis en groupements, les bâtiments (shores) construits différemment apportent plus de dynamisme; le parc séduit davantage. Les parcs ne sont pas uniquement un ensemble de bureaux mais un espace de vie. Les principales banques, à l’exception de la BMCE, ont une agence dans les deux sites. Initialement, MedZ avait prévu des places de stationnement réservées à 15% des salariés des entreprises mais devant le nombre important de demandes ce ratio a été rapporté à 35%. La direction du parc vante ses bâtiments comme « se rapprochant le plus possible des normes HQE».
Néanmoins, aucune installation de panneaux solaire n’a été prévue malgré l’ensoleillement du site. Pour sa part, Technopolis, fait plus dans l’efficacité que dans l’esthétique. Des bâtiments de cinq niveaux et une façade en verre, c’est le standard décidé par l’architecte marocain du projet. Le parc est parcouru par une bande verte pour assurer un ratio important d’espace vert. Les entreprises ne sont pas réparties par nature d’activité et certaines occupent tout un bâtiment. La direction de Technopolis est en négociation avec Dyar Al Mansour filiale de la CDG. La coopération portera sur la construction de logements sociaux dans la région de Bouknadel au profit des employés des entreprises installées au parc. Le site sera à 10 km de Technopolis. Les termes de l’accord restent à finaliser mais il est d’ores est déjà question de 1.000 logements. Comme nous l’avions annoncé dans L’Economiste d’hier, 2 hôtels de 4 et 5 étoiles sont en construction à Casanearshore.

Restauration

Technopolis dispose de 4 restaurants d’une capacité de 600 repas par jour en plus d’un restaurant interentreprises. Les prix des repas tournent en moyenne autour de 50 DH. Conséquence: seulement 10% des employés déjeunent sur place. Afin de réduire les prix, la direction du parc vient de signer avec 3 nouveaux restaurants et une laiterie moderne. Cette laiterie offrira des repas à 15 DH en adéquation avec les salaires qui ne dépassent pas 3.500 DH. Casanearshore comprend 7 restaurants avec une capacité de 5.000 repas par jour. Les deux parcs disposent d’un restaurant inter-entreprise subventionné pour réduire les prix.

M.Az & IL.B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc