×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Plan social chez Volkswagen

Par L'Economiste | Edition N°:1723 Le 11/03/2004 | Partager

. Une année 2003 morose EN raison des mauvaises performances de Volkswagen (VW), premier constructeur automobile européen, il compte supprimer 5.000 emplois dans le cadre d'un vaste plan d'économies.D'ici la fin 2005, les effectifs dans la division automobile mondiale seront réduits de 3,5%, ce qui représente environ 5.000 emplois, dont environ 2.000 à 2.500 en Allemagne, a indiqué Bernd Pischetsrieder, PDG de Volkswagen, lors d'une conférence de presse, au siège du groupe.Cette “cure d'amaigrissement”, réalisée via un programme de préretraites et l'utilisation des fluctuations naturelles, est au centre d'un plan d'économies sans précédent dans l'histoire du groupe, d'un montant de 4 milliards d'euros, soit deux fois plus que ce qui avait été envisagé en novembre dernier.VW tire les conséquences d'un exercice 2003 catastrophique avec une chute de 62% de son bénéfice d'exploitation. S'y ajoute un début d'année 2004 “très difficile”, de l'aveu même de Pischetsrieder, qui a du coup nuancé l'objectif de hausse du résultat du groupe pour l'exercice en cours, le qualifiant d'”ambitieux”, alors que le démarrage de la nouvelle Golf s'avère décevant.A en croire la presse allemande, Pischetsrieder serait dans le collimateur du président du Conseil de surveillance, son prédécesseur à la tête de VW, Ferdinand Piesch. Ce dernier disposerait même déjà d'une solution de remplacement en la personne de Martin Winterkorn, le PDG d'Audi.“Il est tout à fait évident que Winterkorn a été nommé par Piesch à la tête d'Audi pour remplacer Pieschtsrieder en cas d'échec. Et la situation est catastrophique”, confiait récemment un membre du Conseil de surveillance au magazine Wirtschaftswoche.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc