×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Plan quinquennal: Azziman veut une grosse enveloppe

Par L'Economiste | Edition N°:474 Le 31/03/1999 | Partager

· Plus de 2 milliards de DH pour la modernisation de la Justice

· La plus grosse enveloppe va au bâtiment


Le Ministère de la Justice a remis sa copie pour le Plan quinquennal 1999-2003. Pour l'élaboration de ce document, ce département a voulu impliquer toutes les potentialités du secteur. C'est ainsi qu'un questionnaire a été adressé aux juridictions. Objectif, recueillir leur vision de la réforme et les besoins en matériel et en ressources humaines.
D'emblée, le Ministère inscrit le Plan sous l'angle de la réforme et la de modernisation de la Justice qui a besoin de tous les "appuis pour que son développement soit considéré comme prioritaire". Un traitement exceptionnel en matière de dotations budgétaires pour l'exécution de ce Plan est donc réclamé.
Le Plan prévoit d'allouer un peu plus de 553 millions de DH au budget du Ministère pour l'exercice prochain contre 159 millions cette année. Sur cinq ans, la part consacrée au Ministère de la Justice devra dépasser les 2 milliards de DH dont les trois quarts seront destinés aux juridictions et à l'Administration centrale. C'est la rubrique bâtiment qui absorbera la plus grosse enveloppe, soit plus de 1,335 milliard de DH.

L'Administration pénitentiaire ne canalisera que 569 millions de DH.
Le montant consacré à la modernisation, qui s'étend aux juridictions, à l'Administration centrale et pénitentiaire, atteint à peine 156 millions de DH pour les cinq ans. Cette opération concerne l'acquisition de matériel informatique, la maintenance, la formation et les études et l'assistance.
Le Plan prévoit près de 257 millions de DH pour l'achèvement des bâtiments en cours de construction. Il s'agit notamment de cours d'appel, de cours d'appel de commerce, de tribunaux de première instance et de tribunaux de commerce.

Un programme de nouvelles constructions est également retenu. Il devra mobiliser plus de 1 milliard de DH, dont plus de 346 millions seront destinés à la réalisation de la Cour Suprême. 275 millions de DH iront à la construction de nouveaux tribunaux de première instance et 134 millions de DH aux centres de juge-résident. D'autres nouveaux projets sont sur la liste: tribunaux administratifs, centre d'archivage à Casablanca, l'institut national des études judiciaires....
L'Administration pénitentiaire n'est pas en reste, puisque 135 millions de DH seront prévus pour l'achèvement des maisons d'arrêt, des pénitenciers agricoles et des prisons centrales. Le Plan prévoit aussi de nouveaux pro-jets pour un montant de près de 429 millions de DH. Plus de la moitié de cette enveloppe ira à la construction de maisons d'arrêt (258 million). Autres nouveaux projets: un centre de formation, des maisons centrales, des pénitenciers agricoles et des prisons centrales.
Toujours sur le registre de l'Administration pénitentiaire, le Plan prévoit la modernisation de la Maison Centrale de Kénitra, la Prison Civile de Tanger, Oukacha à Casablanca et le Pénitencier de Salé.

Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc