×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Plan Azur/TaghazoutCinq gros concurrents dans la course

    Par L'Economiste | Edition N°:2144 Le 03/11/2005 | Partager

    . Lopesan/Satocan s’allie à l’américain Colony . Ynna Holding rejoint le tour de table de MHV . L’aménageur développeur devrait être connu avant fin mars 2006 L’OPÉRATION de sélection finale de l’aménageur développeur de la future station de Taghazout se poursuit. Les candidats au nombre de sept, lors du lancement du processus, ne sont plus que cinq aujourd’hui dans la course en raison de regroupements qui se sont opérés tout dernièrement. Chacun des prétendants essayant de mettre le maximum d’atouts dans sa manche pour le résultat final. C’est ainsi que Ynna Holding du groupe Chaâbi a rejoint MHV dont le tour de table comprenait déjà CMKD, TUI et Attijariwafa. De leur côté, les Canariens Lopesan/Satocan ont fait alliance avec l’américain Colony Capital. Outre ces opérateurs, concourent toujours dans la sélection les groupes Bouygues, Fadesa et Turicomplex/Cororasa. Sur les cinq concurrents encore en lice, un seul sera déclaré vainqueur à la fin du premier trimestre 2006. En attendant, on assiste à un ballet de va-et-vient sur le site par les représentants des candidats. Les consultants de Turicomplex/Cororasa étaient les derniers à avoir été vus sur place. Avant eux, c’était le tour des envoyés de Colony Capital. Les émissaires de MHV, de Fadesa et de Bouygues ont également fait le déplacement à Agadir très récemment pour une autre visite des lieux. C’est dire tout l’intérêt que suscite la future station de Taghazout. L’enjeu est de taille et la bataille sera très serrée au moins jusqu’au 25 janvier prochain, date de la remise des offres. Pour rappel, le site de Taghazout, situé à 15 km d’Agadir, s’étend sur une superficie globale de 620 hectares dont un front de mer de 6 km. La future station balnéaire devrait accueillir près de 25.000 lits dont au moins 70% en lits hôteliers. Aujourd’hui, avec Plage blanche, ce sont les deux derniers sites du plan Azur qui restent à attribuer. Pour Taghazout, la recherche d’un prétendant a démarré en mai dernier par une présentation du projet et une visite du site à l’intention des investisseurs nationaux et internationaux. Un appel à manifestation d’intérêt a suivi et sept candidats ont été retenus en juillet dernier. Pour l’opérateur retenu, il s’agira de réaliser l’aménagement de la station touristique conformément au cahier des charges et à la convention de mise en valeur devant être conclue entre l’Etat et l’aménageur développeur. Planifiée après l’annonce du résultat final du processus de sélection, la signature de cet accord devrait également coïncider avec l’approbation du plan urbanistique de la phase I du projet. Pour mener celui-ci à son aboutissement, les pouvoirs publics prévoient l’octroi de plusieurs avantages au bénéfice de l’aménageur développeur sélectionné. Comme la mise à disposition de bases foncières à un prix attractif ainsi que la prise en charge des infrastructures hors site. Pour les promoteurs touristiques intéressés par la future station, des mesures d’accompagnement seront de même accordées. Exonération de plusieurs taxes fiscales, financement à hauteur de 50% des parcelles de terrain dédiées à l’hôtellerie, sont annoncés. Les prix des lots de terrain sont ainsi fixés à 250 DH le m2. En fait parmi les avantages que les pouvoirs publics prévoient au bénéfice des promoteurs touristiques, il est prévu le financement de 50% du coût des parcelles de terrain dédié à l'hôtellerie plafonné à 250 DH/m2. A travers ces mesures se dessine la détermination du département du Tourisme à terminer l’opération dans les plus brefs délais. Il s’agit en effet de rattraper le temps perdu lors de l’octroi de la zone en 2002 à la société Palais des Roses (PRI filiale du groupe Dallah Al Baraka). Une attribution, rappelons-le, qui a été résiliée pour non-respect des engagements contractuels par PRI.


    Les prétendants

    . Bouygues bâtiment International: Major du BTP en France et promoteur immobilier, ce candidat de renommée mondiale fait partie du groupe Bouygues. Actif dans les secteurs de la construction ainsi que la télévision et la téléphonie, il a un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros.. Colony Capital LLC: C’est un fonds d’investissement américain et un investisseur intégré contrôlant toute la chaîne d’activité touristique et de loisirs. Réalisateur de la Costa Esméralda en Sardaigne, il a un chiffre d’affaires de 2.000 millions d’euros.. Lopesan/Satocan: Ce sont les deux plus grands opérateurs canariens dans les domaines de la construction de l’immobilier et du tourisme avec plus de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires. Lopesan est le réalisateur et le propriétaire des deux hôtels les plus prestigieux des Canaries: Costa Melonera et Villa del Conde. . Fadesa: Aménageur développeur de la station touristique méditerranea Saâdia. C’est aussi une entreprise de construction et un promoteur immobilier qui réalise plus de 700 millions d’euros de chiffre d’affaires. . MHV: Maroc Hôtels et Villages est une filiale du groupe CDG. Aménageur des sites de l’Aguedal à Marrakech et de Ghandouri à Tanger, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros. . Ynna Holding: Société holding du groupe Miloud Chaâbi, dont les activités sont diversifiées (BTP, distribution, promotion immobilière, hôtellerie). L’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros. Dans le secteur touristique, elle est le promoteur de la chaîne Riad Mogador (Essaouira, Marrakech). . Turicomplex/Cororasa: Ce sont les deux majors du tourisme de l’île de Fuerteventura. Egalement promoteur immobilier, ils opèrent aux Canaries et au Cap-Vert. Leur chiffre d’affaires atteint 100 millions d’euros.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc