×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Plan Azur: Un milliard de dirhams pour Mogador

Par L'Economiste | Edition N°:1706 Le 17/02/2004 | Partager

. La signature de la convention d'aménagement d'Essaouira prévue aujourd'hui. Les premières unités hôtelières livrées dans deux ansLe plan Azur maintient la cadence. La convention relative à l'aménagement de la station Mogador (Essaouira) entre le ministère marocain du Tourisme et le groupement développeur retenu devrait avoir lieu aujourd'hui, 17 février, sur le site de la station. Une importante délégation d'officiels marocains et de hauts responsables des entités adjudicatrices, aménageurs réputés internationalement, devait se rendre, dès hier, sur place pour assister à la cérémonie. C'est une société de droit marocain constituée à cet effet avec un capital social de 165 millions de dirhams, qui prend en charge l'aménagement de Mogador. Il s'agit du groupe belge Thomas &Piron, accompagné par le cabinet d'architectes L'Atelier, de Risma (filiale marocaine du groupe Accor) et de la Foncière Colbert Orco. Les sociétés adjudicataires figurent parmi les grands noms dans leurs métiers respectifs. Par ailleurs, le capital de la société marocaine adjudicatrice est détenu équitablement par les adjudicataires à raison d'un tiers pour chacun d'entre eux. L'aménagement de la station Mogador est probablement un des plus grands projets du plan Azur d'aménagement de stations balnéaires. Etalée sur une superficie de près de 396 hectares, la station nécessitera un investissement de près de 150 millions de dirhams hors site (à la charge de l'Etat). L'aménageur (coût d'aménagement in-site) investira pour sa part un milliard de dirhams. Le coût prévu des investissements des autres promoteurs est de 2,6 milliards de dirhams. Au total, ce ne sont pas moins de 3,6 milliards de dirhams, hormis l'investissement étatique, qui devraient être investis pour la construction de 8.700 lits dont 5.700 hôteliers et 3.000 résidentiels. La réalisation du projet, qui devra créer quelque 28.500 emplois directs et indirects, s'effectuera en trois étapes.La première prévoit la construction d'un premier golf de 18 trous, de villas et de deux unités hôtelières. Ces dernières devraient être livrées au terme des deux prochaines années. C'est du moins ce qu'a affirmé un des représentants du groupe belge Thomas & Piron lors de la quatrième édition des assises nationales du tourisme, le 12 février. Ces deux hôtels se positionneront dans le haut de gamme, à l'instar de toute la station, puisqu'il s'agira d'un hôtel Sofitel, marque de prestige d'Accor, et d'un second établissement quatre étoiles. La gestion des unités hôtelières et du Club house sera confiée à Accor Gestion Maroc. Accor dispose pour sa part d'un droit de refus sur les hôtels complémentaires et le casino s'il s'en réalisait. La création de dessertes aériennes reliant les capitales européennes ainsi que certaines villes de province à Mogador apparaît par ailleurs indispensable pour la réussite du projet. C'est d'ailleurs ce qu'on indique du côté des aménageurs. “Le noyau dur a fixé des exigences très précises quant aux dessertes aériennes directes et à l'extension de l'aéroport actuel”, déclare-t-on, car “sans assurance ferme et contractuelle sur ces aménagements préalables, le projet ne sera pas lancé”.Par ailleurs, le cahier des charges de la convention délègue également à la société de droit marocain la promotion, la commercialisation et la gestion de la nouvelle station.Rappelons que les réalisations de l'entreprise Thomas &Piron à l'international portent sur des projets d'envergure. En effet, l'entreprise de construction, fondée par Louis-Marie Piron depuis plus de vingt-cinq ans, est devenue, depuis, le premier constructeur belge de logements unifamiliaux. Figurent à son actif plus de 400 maisons construites annuellement, près de 600 millions de fonds propres, une agrégation en classe 8 et catégorie D et un chiffre d'affaires de près de trois milliards d'euros. Ce n'est pas la première opération qu'il réalise au Maroc, mais certainement la plus importante. En effet, le groupement s'est vu attribuer le marché de construction d'un ensemble de 6 immeubles (256 appartements) pour le complexe Ar-Rajaâ. Risma, filiale marocaine du groupe Accor, représente “une garantie” quant à la définition des produits hôteliers et surtout leur commercialisation à partir des marchés émetteurs européens. Colbert Orco est, pour sa part, spécialisée dans la construction de golfs. Figurent à son actif, entre autres réalisations, la construction du Golf de Ramatuelle en France dans le Var et celle, actuellement en cours, d'un golf en Côte d'Azur.Enfin, L'Atelier, cabinet belge d'architectes dirigé par Jean-Pierre Reynders, est spécialisé dans la conceptualisation de centres commerciaux et les projets de grande envergure.


Ce que deviendra Mogador

• Aménageur-développeur: Thomas & Piron (Belgique), L'Atelier SA (Belgique), Risma, filiale d'Accor (Maroc) et Colbert Orco (Luxembourg)• Superficie globale: 368 hectares• Capacité totale: 8.700 lits dont 5.700 hôteliers et 3.000 résidentiels• Coût d'aménagement hors site (Etat): 150 millions de dirhams• Coût d'aménagement in-site (aménageur): 1 milliard de dirhams• Coût des investissements des autres promoteurs: 2,6 milliards de dirhams• Phases de l'opération: 3 phases (7,5 ans au total)• Nombre d'emplois à créer: 28.500 emplois directs et indirects.• Nombre d'hôtels prévus: 32 hôtels et riad-hôtels (5.100 lits) et appart-hôtels. Deux golfs de 27 trous au total, centre d'animation, centre hippique, centre de thalassothérapie, Beach Club, cafés, parcs et jardins.Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc