×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Plan Azur: Mazagan concédée à Kerzner

Par L'Economiste | Edition N°:1817 Le 22/07/2004 | Partager

. C’est le géant sud-africain qui est adjudicataire . L’enveloppe globale de l’investissement est de 5,3 milliards de DHC’est cet après-midi, jeudi 22 juillet, qu’est prévue la signature officielle de la convention liant le consortium adjudicataire de la concession de la station Mazagan et le gouvernement marocain. Une cérémonie est prévue à cet effet au siège du ministère des Affaires étrangères à Rabat en présence du Premier ministre, Driss Jettou, et des responsables du groupement aménageur-développeur. Le consortium est constitué du géant sud-africain Kerzner International, de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), de la Somed (société maroco-émiratie de développement) et de la Mamda. Le principe retenu est similaire à celui mis en oeuvre pour les concessions précédentes réalisées dans le cadre du plan Azur. Il consiste en la création d’un groupement constitué d’un chef de file étranger et de partenaires marocains de choix. L’Etat marocain a également des engagements à respecter. Ils sont dans la plupart des cas relatifs aux prix de cession du foncier, considérés pendant de longues années comme freins au développement touristique. Pour la station Mazagan, le terrain a été cédé au prix “incitatif” de 15 DH le mètre carré. L’Etat s’engage également à réaliser les infrastructures hors-sites d’un investissement de 82 millions de DH. L’objectif est de permettre à la station de fonctionner convenablement et de répondre aux normes requises au niveau international. L’enveloppe globale de l’investissement est de 5,3 milliards de DH, dont 2,25 milliards pour la première tranche. Elle doit en principe démarrer dans les prochains jours, juste après la signature officielle de la convention. . Trois phasesCette dernière prévoit et définit l’ensemble des modalités de réalisation des investissements jusqu’à finalisation du projet.Ce dernier nécessitera trois phases. Il devrait donc prendre fin en 2007, si tout se déroule dans les conditions prévues initialement. Prévu sur une superficie de 504 hectares, le projet de la station Mazagan devrait offrir, à terme, quelque 8.072 lits dont 3.950 en hôtels et 4.122 en résidences. Située à quelques kilomètres à peine de la ville d’El Jadida, la station incluera la construction d’un golf, de deux hôtels, de résidences ainsi que celle d’un centre spécialisé de sports. Un espace destiné aux conférences sera également construit, la clientèle étant une clientèle haut de gamme essentiellement européenne. Le tourisme d’incentive serait donc aussi une niche à fort potentiel pour la station. C’est du moins ce que comptent y développer ses promoteurs. Dans sa globalité, le projet créera quelque 30.000 emplois, dont 5.000 directs et 25.000 indirects. Les négociations avec le promoteur Kerzner durent depuis plus d’une année. Pratiquement conclu, l’accord avait été reporté suite aux événements du 16 mai 2003. L’intérêt d’un géant mondial du tourisme (le groupe est présent dans la quasi-totalité des destinations touristiques mondiales) est un gage supplémentaire de confiance à l’échelon international pour la destination Maroc.Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc