×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Peugeot relifte trois de ses modèles

Par L'Economiste | Edition N°:507 Le 14/05/1999 | Partager

· Le constructeur français veut augmenter ses ventes à l'international

· La 205 ne verra pas sa vie prolongée au Maroc


C'est la France et la Suisse que le constructeur français a choisies pour dévoiler les versions "new-look" des 206, 306 et 406.
Riche de quatre versions, cette dernière offre aujourd'hui trois types de carrosseries: berline, break et coupé en plus de quatre moteurs essence et de deux moteurs Turbo Diesel HDI. Une palette de 14 teintes (en berline et break) et neuf autres reconduites en coupé accompagne ce lifting.
Pour sa part, la 306 a vu ses neuf versions bénéficier de la nouvelle technologie Turbo Diesel à injection directe Common Rail avec tous les avantages: dynamisme, agrément de conduite...
Concernant la dernière-née de la marque au lion, la 206, une nouvelle version vient d'être mise sur les marchés. Il s'agit de la Peugeot 206 S16, dotée d'un nouveau moteur 2.0 L,16 soupapes de 99 kW. Cette version est constituée d'éléments de "typage" puisés dans le registre sportif, mais également dans l'univers du haut de gamme. La 206 a également été enrichie par la Peugeot 206 Roland Garros qui se distingue principalement par son toit panoramique.
Testés sur près de 500 km, les trois modèles affichent de bonnes qualités routières. Les véhicules collent au bitume, avalent les kilomètres sans difficulté et montent facilement en puissance.

Une stratégie ambitieuse


Selon les responsables de Peugeot, la société vise à réaliser 25% de ses ventes à l'international. S'agissant du Maroc, M. Dominique Monet, adjoint au directeur Europe-Méditerranée, explique que le constructeur cherche à augmenter ses ventes sur le pays. "Nous voulons vendre plus de 4.000 véhicules par an", avance-t-il, sachant que pour le moment les ventes des voitures de cette marque se situent entre 3.500 et 4.000 annuellement. En tout cas, la marque au lion se place jusqu'ici sur la première marche du podium des voitures particulières importées. Elle a bouclé l'année 1998 sur une progression de 72% par rapport à l'exercice précédent.
Les véhicules utilitaires figurent également dans la stratégie de développement de la société au Maroc. "Nous avons l'intention de monter ces véhicules à la Somaca pour nous renforcer sur ce créneau", explique-t-il.
Pour ce qui est de la Peugeot 205, qui termine sa carrière au Maroc à la fin de l'année 1999, les responsables assurent qu'ils continueront à livrer ce modèle durant cette année mais ne comptent pas en prolonger la vie. "La 206 est censée s'y substituer", précise M. Monet. Rappelons que la Peugeot 205, lancée en 1984, ne s'est pas démentie tout au long de sa carrière.
Elle suscite beaucoup d'intérêt aussi bien de la part des particuliers que de celle des professionnels, à savoir les loueurs de taxi.

Rafik IKRAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc