×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Pétrole: Controverse autour de la hausse de production

Par L'Economiste | Edition N°:1805 Le 06/07/2004 | Partager

. La décision du cartel dépendra de la situation du marchéLe ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh a affirmé que les prix actuels du pétrole étaient “bons” et que l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) pourrait envisager de reporter une augmentation de la production prévue début août.“Je pense que les prix sont bons. Beaucoup de gens sont contents du niveau actuel des prix”, a déclaré Zanganeh.“Si à la fin du mois, nous estimons qu’il n’y a pas besoin davantage de pétrole, nous pourrons reporter la décision d’augmenter la production de 500.000 barils par jour. Cela dépendra de la situation du marché”, a-t-il ajouté.Début juin, pour enrayer la hausse des prix du pétrole, les pays membres de l’Organisation ont décidé une augmentation de 2 millions de barils par jour (mbj) le 1er juillet, qui doit être suivie d’une hausse de 500.000 barils par jour à partir du 1er août.Premier producteur de l’Opep, l’Arabie saoudite a exclu mercredi dernier une réduction de la production du cartel malgré le récent fléchissement des cours du brut sur le marché.Zanganeh a également affirmé que l’Iran, deuxième producteur mondial, n’allait pas “demander une hausse de la production” du cartel. A noter qu’avec les découvertes de ces dernières années, l’Iran possédait désormais des réserves exploitables de l’ordre de 132 milliards de barils.Le ministre du Pétrole iranien a affirmé que la capacité de production iranienne allait atteindre 4,3 mbj à la fin de l’année iranienne, qui se terminera le 20 mars 2005.Le nouveau quota de production de l’Iran, fixé par l’Opep, est de 3,744 mbj depuis le 1er juillet et sera de 3,817 à partir du 1er août si le cartel maintient sa décision d’augmenter encore sa production.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc