×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Tribune

Petite réflexion sur la transparence et les contre-pouvoirs
Par Abdelkrim Berrada, gérant de société

Par L'Economiste | Edition N°:3503 Le 07/04/2011 | Partager

La moralisation de la vie publique est un sujet qui intéresse les lecteurs de L’Economiste, comme en témoigne, entre autres, votre éditorial du 15 mars 2011 sur le rôle social majeur des cotisations à la CNSS et le nécessaire respect de ce rôle par l’entreprise.
Comment parvenir à une adhésion généralisée au respect de ces règles de solidarité?
Vous préconisez la mise en ligne par la CNSS de ses livres à titre de remède et de pression.
Ce serait effectivement un remède et une pression à effet double. Bien sûr, contre une fraude éventuelle au niveau de l’entreprise, mais aussi contre un dérapage éventuel à un niveau quelconque de la CNSS. Ou encore contre de simples erreurs matérielles qui ne sont à exclure ni chez un tissu PME-PMI à faible encadrement, ni chez une CNSS à informatisation en cours d’achèvement.
Au Maroc comme ailleurs, les lois ont armé les organismes en charge de l’intérêt public, de pouvoirs exorbitants. Côté contre-pouvoirs, les choses sont moins tranchées.
La CNSS amorce sa deuxième vie, après une vie d’assainissement et de réorganisation. Elle se fixe actuellement des objectifs ambitieux d’accélération et d’optimisation de rentrée de fonds.
L’asymétrie des lois et cette pression de rentrée de fonds se retrouvent réunies aux mains du rouage recouvreur, qui de plus, d’une façon ou d’une autre, est jugé sur ses résultats.
Danger donc, d’autant que le champ de recouvrement se propose de couvrir les périodes troubles de l’ancienne CNSS.
Et nous revenons à la transparence indispensable et salutaire, pour l’information correcte des responsables sur ce qui se passe chez eux, pour l’affilié et son propre suivi et pour une relation apaisée et confiante entre les partenaires sociaux.
A quand donc une transparence effective et conçue pour nous prémunir efficacement contre nos propres démons?

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc