×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Petite histoire des salons marocains de l'informatique

Par L'Economiste | Edition N°:74 Le 08/04/1993 | Partager

Avant de devenir Siteb organise par l'APEBI, le salon informatique s'appelait SNI organisé par l'AMUTI. Histoire d'une évolution

L'organisation d'un SITEB (Salon International d'Informatique, Télécommunication et de Bureautique) répond à un double besoin: informer et promouvoir.

Compte tenu du développement de l'informatique, il s'avère désormais indispensable que les professionnels soient informés sur:

la situation à laquelle est arrivé le niveau de l'informatique,

- le développement réalisé par le secteur(en comparaison avec le passé),

- les perspectives d'avenir.

Le SITEB est conçu comme un lieu de rencontre entre offre et demande.

Il permet aux sociétés d'exposer leur matériel, leurs logiciels et leur savoir-faire en matière d'assistance, de formation et de maintenance.

Pour les utilisateurs, le SITEB constitue une source d'informations sur les matériels et accessoires commercialisés au Maroc . Leur but est de:

- s'informatiser ou développer de nouvelles applications par le renforcement du potentiel de matériel informatique existant,

- assister aux journées scientifiques animées par des conférenciers,

- acheter du matériel et de nouvelles technologies,

- rencontrer des fournisseurs de cette technologie,

ou tout simplement chercher à connaître ce domaine par simple curiosité

Pénétration de l'informatique

La pénétration de l'informatique au Maroc remonte à plus de quatre décennies et pourtant, le premier salon informatique marocain ne date que de 1985

En 1983, avec 1'accroissement des systèmes informatiques installés au Maroc (ordinateurs universels, mini ordinateurs, réseaux,...) et l'apparition de la micro-informatique qui a changé l'image du marché informatique, a été créée l'AMUTI (I' Association Marocaine des Utilisateurs de l'Informatique).L'intérêt que portait

l'AMUTI au développement de l'informatique dans les différents secteurs économiques et sociaux I ' a incitée à canaliser ses efforts sur l'organisation de salons informatiques dont elle voulait faire le catalyseur qui éveillera l'intérêt du public, des utilisateurs, des fournisseurs et de l'Administration.

C'est ainsi que l'AMUTI, en collaboration avec la CETI (Commission d'Etudes du Traitement de l'Information) a organisé en 1985 à la Direction de la Statistique (Rabat), le premier Salon National d'Informatique (1er SNI). La première expérience étant acquise, la deuxième édition du Salon Marocain de l'Informatique ne pouvait être que plus importante que sa précédente.

Casablanca s'impose

En effet en 1986, l'AMUTI en collaboration avec le Ministère du Plan a organisé le deuxième Salon Marocain de l'Informatique qui, pratiquement, était plus important que le premier.

En 1987, dans le but de donner davantage d'importance à cette manifestation, son organisation à Casablanca s'avérait impérative. Un choix s ' imposait, car Casablanca, poumon économique du Maroc, abritait à elle seule plus de 80% d'entreprises marocaines demandeuses de moyens technologiques de production et de gestion modernes. C'est ainsi que l'AMUTI en collaboration avec le Ministère du Plan a cherché un troisième partenaire: I'OFEC (Office des Foires et Expositions de Casablanca).

Devant cette progression remarquable, et innovation oblige, les organisateurs se sont penchés sur l'étude de l'internationalisation de cette manifestation . L'idée étant bien accueillie de tous, le SNI devient en 1989 SITEB (Salon International d'Informatique, Télécommunication et Bureautique).

Cette internationalisation du salon a été bénéfique sur le plan commercial, scientifique,... et informationnel. Car elle a permis de tisser des liens de partenariat et de distribution, d'organiser des conférences, des tables rondes animées par de grands spécialistes scientifiques, et l'exposition des stratégies et des tendances des grands de l'informatique.

Avec la crise du Golfe, la périodicité du SITEB (une fois tous les deux ans) a été décidée en concertation avec les représentants professionnels de l'APEBI (l'Association des professionnels de l'Equipement de Bureau et de l'Informatique).

Toutefois, et pour répondre aux attentes des opérateurs qui ont manifesté le besoin d'avoir des participations plus fréquentes, des Micros Expo devraient être programmées en alternance avec les SITEB, ainsi que des salons annuels ciblés mais thématiques (salon Micro édition, Salon de l'Informatique Médicale...).

Le 2ème SITEB, édition 1991, a été caractérisé par sa globalité (Informatique et son environnement sectoriel) et son organisation (aménagement des espaces d'exposition, variétés des animations, documentation).

A.K.

Source: revenue Stratégie Informatique N° 6/91

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc