×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Pepsi surfe sur la vague de la Tecktonik

    Par L'Economiste | Edition N°:2824 Le 21/07/2008 | Partager

    . Un phénomène mondial né en 2002Pepsi vient de lancer au Maroc son nouveau concept publicitaire intitulé «Choreography». Cette nouvelle aire de communication a pour principe l’interactivité avec les jeunes consommateurs. Cette fois-ci, c’est sur le thème «Défi Pepsi Tecktonik 2008» que la campagne a été inaugurée jeudi dernier à l’Hôtel Barcelo de Casablanca. Pepsi a donc invité les fondateurs du mouvement Tecktonik au Maroc du 15 au 19 juillet pour élire les meilleurs vidéos des jeunes danseurs marocains. Ce sont au final plusieurs centaines de performances qui ont été choisies par le jury, et le lauréat du concours, qui sera révélé le 22 juillet, s’envolera pour Paris afin de participer à un stage de danse auprès des maîtres de la Tecktonik. Ceci traduit à l’évidence l’engouement des jeunes Marocains pour un phénomène mondialisé qui prend chaque jour un peu plus d’ampleur.Mai qu’est-ce que la Tecktonik? Et comment ce phénomène international a-t-il vu le jour? Souvent abrégé en «TCK», Tecktonik désigne non seulement une danse, une musique, un code vestimentaire spécifique, mais surtout une marque française déposée et protégée depuis 2002! «Cela traduit une grande maturité de la jeunesse visionnaire actuelle, qui a eu le réflexe immédiat de labelliser un concept culturel et musical, à l’inverse de ses aînés de la disco, du smurf ou de la techno, qui n’ont pas su avoir la même approche commerciale», comme le rapporte Denis Germain de l’Agence Mosaik. Appelée également «Electro Dance», elle se fait d’abord connaître sur Internet par le biais de sites communautaires avant d’avoir ses heures de gloire lors des toutes premières soirées «Tecktonik Killer» organisées par la boîte de nuit «Metropolis» à Paris. La Tecktonik est en fait un mélange de plusieurs danses, comme le «Popping» ou le «Locking». Cette danse est particulièrement reconnaissable à ses nombreux mouvements très rapides qui s’exécutent aussi bien au niveau des jambes et des pieds, qu’au niveau des bras. Les «tecktoniciens» sont reconnaissables par leur style particulier, qui a une place souvent très importante dans leur mode de vie. On rencontre généralement des danseurs aux habits fluo, avec des coiffures futuristes, comme avec des crètes par exmple. Les chaussures sont généralement assorties à leur tenue. En conclusion, on peut dire que les jeunes «tecktoniciens», dont la tranche d’âge varie entre 15 à 19 ans, toutes classes sociales confondues, constituent désormais le cœur de cible d’une société de consommation axée sur le divertissement et les nouvelles technologies.Firas ADAWI-ADLER

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc