×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Pénurie de ciment à Safi

Par L'Economiste | Edition N°:2737 Le 18/03/2008 | Partager

. Des grévistes bloquent les sorties depuis plus de 10 jours . Principale revendication: Annulation de la mutation de 4 ouvriers . Perte de 3500 t de ciment par jour pour la région Plus de ciment à Safi. Depuis 10 jours, des employés de Ciments du Maroc bloquent la sortie de la matière première. En effet, une soixantaine de personnes, affiliées à l’UGTM, ont entamé un sit-in de protestation contre la mutation de 4 de leurs confrères. Ce sont de véritables boucliers humains qui empêchent les camions de sortir de l’usine et d’approvisionner les chantiers de la région. L’activité à l’intérieur de l’usine qui compte en tout 168 ouvriers, se poursuit normalement. «En matière de commercialisation, nous avons une perte sèche de 3500 t par jour», souligne Mohamed Boukioud, directeur du site. Résultat, la pénurie se fait cruellement sentir dans l’ensemble de la zone. Certains revendeurs profitent de la situation pour augmenter leurs tarifs et vendre le sac de ciment à 80 DH au lieu de 55 DH. Pour l’heure, la direction ne veut pas céder à la pression. «Les ouvriers ont été mutés par nécessité de service et la décision est irréversible», est-il déclaré. Rappelons que la cimenterie de Safi, qui est une filiale de Italcementi Group, a été mise en service en 1993, à 35 km au nord de la ville. «Ces personnes ont été redéployées pour des raisons de service. En effet, les mutations visent à renforcer les équipes de l’usine de Marrakech qui connaît une augmentation de ses capacités. Par ailleurs, une nouvelle usine a été construite à Aït Baha dans la région d’Agadir», explique la direction. Selon des sources proches du dossier, d’autres déplacements pourraient avoir lieu dans les prochains mois. De fait, le groupe vient de se lancer dans l’énergie avec le projet de mise en place d’un parc éolien pour 800 millions de DH en partenariat avec l’ONE à Laâyoune. Deux réunions ont été tenues à la wilaya de Safi dans le cadre de la commission d’enquête et de réconciliation, comme stipulé dans le Code du travail. Les 4 personnes concernées par ces mutations font partie du bureau syndical de l’UGTM de Safi. Un bureau qui compte 23 membres. A l’heure où nous mettions sous presse, aucune issue au conflit n’avait été trouvée. Une chose est sûre, l’administration de la cimenterie a déposé une plainte auprès du procureur du Roi de Safi. Une intervention des services de sécurité pourrait suivre.De notre correspondant, Mohamed Ramdani

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc