×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Peinture : L'Ecole de Tétouan expose, parrainée par la Société Générale

    Par L'Economiste | Edition N°:58 Le 17/12/1992 | Partager

    Le vernissage en l'honneur de six peintres de l'Ecole picturale de Tétouan, organisé au Paradise Club du Riad Salam, le 15 Décembre, a réuni quelque 600 personnes. Les trois quarts de la collection présentée ont été vendus. C'est dire le succès de l'opération. L'exposition des oeuvres sera maintenue jusqu'au 21 courant.

    Il y en avait pour tous les goûts et toutes les brunes, puisque les oeuvres étaient très diversifiées, les prix allant de 2.000 Dirhams(aquarelle "Rahma" de M. Abdelaziz Charkaoui) à 25.000 Dirhams (toile "La saison des ombres" du même peintre). Les "jeunes" peintres bénéficiant du mécénat de la Société Générale sont MM. Mohamed Bakkali, Abdeslam Bouzourhoun, Abbelaziz Charkaoui, Mohamed Jaamati et Mehdi Marine. Tous ces artistes n'ont pas effectué leurs études à l'Ecole des Beaux-Arts de Tétouan mais appartiennent à l'Ecole picturale tétouanaise, caractérisée essentiellement par sa peinture figurative. Cette exposition a été rehaussée par les travaux du célèbre Mekki Megara, qui a enseigné pendant trente ans à l'école de Tétouan et dont les oeuvres font partie de la collection privée de la Société Générale.

    L'Ecole des Beaux Arts de Tétouan, créée par l'Espagnol Mariano Bertocci, existe depuis 1945. Les plus connus de ses lauréats sont les Espagnols Nieblas, Carlos Muela, Carlos Gaigo et les Marocains Ahmed Ben Yessef, Mohamed Mlihi, Mekki Megara et bien d'autres.

    Les dirigeants de la Société Générale soulignent que cette action de parrainage à l'Ecole de Tétouan fait partie de la participation de l'entreprise à la culture et par conséquent, à l'économie. Ils ajoutent que le mécénat existe depuis longtemps dans leur maison. En effet depuis 1973 et sous l'impulsion personnel de M. M'Hamed Bargach, président de la Société Générale, une politique d'aide aux jeunes peintres marocains a été mise en place. Et la banque a pu se constituer, par là-même, une riche collection privée.

    Cette dernière fait partie du décor de toutes les agences de la Société Générale. Ainsi tout le monde peut en jouir. "La collection n'est pas enfermée dans des coffres", précise la responsable du département communication. "La banque communiqué son mécénat par l'exposition permanente dans ses bureaux", ajoute-elle.

    N.H.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc