×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Pas de fiscalité spécifique

Par L'Economiste | Edition N°:614 Le 12/10/1999 | Partager

«La PME/PMI coule, il faut l'aider», le SOS lancé, vendredi 8 octobre par les participants aux premières assises de la PME/PMI, a été largement entendu par les pouvoirs publics. En initiant un certain nombre de textes adaptés aux spécificités de la PME/PMI, le gouvernement compte donner un second souffle à cette catégorie d'entreprises.
Durant cette journée consacrée à la PME/PMI, privé et pouvoirs publics ont examiné, ensemble, les moyens à mettre en oeuvre pour redynamiser la petite et moyenne entreprise.
«Banques et gouvernement doivent nous donner un coup de pousse pour améliorer notre situation. Le salut de l'économie marocaine est en partie tributaire des PME/PMI», souligne M. Adnane Debbagh, président de la Fédération PME/PMI. «La PME/ PMI a été longtemps oubliée, elle n'a récolté que les miettes de la croissance», ajoute-t-il.
Pourtant, la PME/PMI offre autant d'opportunités d'emploi que les grands groupes, si ce n'est plus. En effet, plus de 50% des salariés sont employés par les PME. Celles-ci jouent un rôle capital dans le développement régional et constituent un outil de valorisation des ressources locales.
Selon le rapport de la sous-commission PME/PMI, le secteur industriel compte 87,65% du nombre total de ces entreprises. Elles réalisent 20% du CA total et 32,69% des exportations du secteur industriel.
«Si on prend l'exemple des Etats-Unis, les PME/PMI ont contribué de manière très significative à l'amélioration de la croissance interne».
Cependant malgré ses nombreux attraits, la PME/PMI souffre de nombreuses contraintes internes et externes. Ces contraintes sont de nature à limiter ses performances et sa contribution à l'emploi et à la croissance économique.
Une information non disponible et non fiable, la cherté du foncier, l'accès difficile au financement, un manque flagrant en formation et un régime fiscal des plus contraignants...
Le poids de ces contraintes ainsi que leur nature varient selon le stade de vie et de développement de la PME.
Si des compromis sont envisageables aux nombreuses difficultés comme la lourdeur administrative, la mainmise des grandes sociétés sur les marchés publics etc..., le gouvernement n'entend pas fléchir sur la question de la fiscalité. M. Nourredine Bensouda, directeur des Impôts, a été on ne peut plus clair sur la question, «pas de fiscalité spécifique ou préférentiel pour les PME/PMI».
A l'issue de ces débats, de nombreuses recommandations ont été vu le jour. En premier lieu, la nécessité de dépasser la dichotomie oppositionnelle, PME/pouvoirs publics. Pour ce qui des impôts, une réflexion devrait être menée sur une politique fiscale rénovée et globale.
De leur côté, les banques doivent aussi jouer le jeu et faciliter aux PME/PMI l'accès au financement. De même que les organismes représentatifs de la PME doivent faire plus de pressions.
Quant à la formation, il a été recommandé de mettre en place une stratégie agressive de formation.
Et enfin la nécessité de multiplier les structures d'accompagnements publics et privés.


Critères de définition d'une PME


Selon le rapport de la sous-commission PME/PMI de la CGEM, une PME est une entreprise qui emploie moins de 200 personnes et réalise, dans la phase de développement, un chiffre d'affaires inférieur à 50 millions de DH/an. Toutefois, ce chiffre d'affaires ne devrait pas dépasser 20 millions de DH dans la phase de croissance. Quant au bilan total, il ne doit pas dépasser 30 millions de DH et le critère de capitalisation devrait varier entre 750.000 à 800.000 DH par emploi.

Fadoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc