×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Parlement européen: Pétition contre Microsoft

Par L'Economiste | Edition N°:2730 Le 07/03/2008 | Partager

. Le géant américain monopolise le système d’information TROIS associations de défense des logiciels libres, appuyées par les Verts, ont lancé, jeudi 6 mars, une pétition appelant à mettre fin au monopole du géant américain Microsoft dans les systèmes informatiques du Parlement européen. «Les citoyens et groupes d’intérêt souhaitant participer au processus législatif sont forcés d’utiliser les produits d’une seule société», dénonce le texte, publié sur Internet et déjà signé par 74 personnes jeudi dernier. Il regrette en particulier que la retransmission des séances plénières du Parlement sur Internet soient seulement accessibles avec le logiciel de Microsoft MediaPlayer, ou que les députés ne puissent pas accéder aux documents envoyés par courrier électronique dans des formats utilisés par les logiciels libres. Ces derniers sont disponibles avec leur code source pour qu’il puisse être copié, modifié et redistribué, dans un contexte de développement communautaire, contrairement aux logiciels dits «propriétaires», comme ceux de Microsoft qui a longtemps maintenu un secret absolu autour de ses produits vedettes. «Nous soutenons la pétition parce que nous croyons que la situation actuelle de monopole de Microsoft a un impact défavorable sur la démocratie participative, l’innovation et la concurrence», a commenté David Hammerstein, un député des Verts européens. La Commission européenne, via ses services de la concurrence, mène une offensive contre la position dominante de Microsoft sur le marché du logiciel. Après plusieurs années de bras de fer, elle a obtenu du groupe américain qu’il publie des informations techniques sur son système d’exploitation Windows, et qu’il cesse d’y incorporer automatiquement le logiciel MediaPlayer. En janvier, les services de la concurrence ont ouvert deux nouvelles enquêtes, concernant cette fois entre autres la suite Office (logiciels Word, Excel) ou le navigateur Internet Explorer.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc