×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Parité homme/femme: Le Maroc à la traîne

Par L'Economiste | Edition N°:2407 Le 23/11/2006 | Partager

LES pays scandinaves ont encore décroché cette année les premières places du classement mondial des nations respectant le mieux la parité homme/femme, mais l’égalité totale reste encore un vœu pieu, selon le Forum économique mondial. Déjà couronnées dans un premier rapport du Forum publié l’an dernier, la Suède, la Norvège et la Finlande occupent en 2006 les trois marches du podium des pays qui ont le mieux comblé l’écart à près de 80% entre hommes et femmes. «Nous avons trouvé qu’aucun pays dans le monde n’a encore réussi à éliminer l’écart entre les sexes. Ceux qui ont connu le plus de succès sont les pays nordiques», a relevé le rapport publié mardi 21 novembre. Le Forum économique a passé en revue 115 pays, soit plus de 90% de la population mondiale, en prenant en compte quatre critères (économie, éducation, politique, santé). D’une manière générale, les pays de l’UE «se placent plutôt bien», avec dix d’entre eux situés dans le top 20, y compris la Lettonie et la Lituanie, qui sont entrés dans l’UE en 2004 (respectivement 19e et 20e place). Selon le rapport, «certaines estimations suggèrent que, au cours des dix dernières années, l’augmentation des femmes dans le monde du travail dans les pays développés, a davantage contribué à la croissance mondiale que la Chine». Le rapport contient des surprises, avec les Philippines, premier pays asiatique du classement, qui se placent en sixième position, loin devant la Grèce (69), la France (70), Malte (71), l’Italie (77) ces quatre pays étant de surcroît, en queue de peloton des pays de l’Union européenne. Les pays les plus peuplés sont également ceux qui occupent le bas du classement : Chine (63), Nigeria (94), Inde (98), tout comme les pays du monde arabe: Iran (108), Egypte (109), Arabie Saoudite (114) et Yemen (115). Le Maroc est parmi les dix derniers du classement avec l’Arabie Saoudite et le Yemen, qui sont en queue de classement. Ces mauvaises performances s’expliquent par la faible représentation des femmes dans la vie politique, dans les instances décisionnaires, dans la sphère économique ainsi que leurs perspectives limitées, selon le Forum.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc