×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Parc industriel de Bouskoura
Un petit frère en gestation

Par L'Economiste | Edition N°:2201 Le 26/01/2006 | Partager

. 40.000 m2 en négociation. Le premier parc bientôt totalement attribué. Attention au financement!Qu’ont en commun les sociétés TNT (spécialistes de la messagerie), Vidéorama et Chronopost? Elles ont ravi les rares dernières places encore disponibles au Parc industriel de Bouskoura à Casablanca et sont actuellement en cours d’installation.Deux ans après la concrétisation du concept, quel bilan pour le parc? «80% de la surface sont attribués, avec 75% signés. Les 20% restants font l’objet d’options qui pourraient être régularisées au cours du mois», explique Robert Gaign, président du directoire de la Sogepib (Société de gestion du parc industriel de Bouskoura). La commission d’attribution a d’ailleurs lieu aujourd’hui, jeudi 26. Sur 88 lots signés, 63 ont obtenu les autorisations nécessaires à la construction, indique Gaign. La majorité des entreprises installées sur le parc est étrangère. Pourtant, à ses débuts, il avait attiré essentiellement des investisseurs marocains. Le site aura bénéficié d’une promotion jugée efficace via le réseau des Chambres de commerce françaises. Et ce sont surtout les secteurs de la menuiserie (industrielle, PVC, aluminium) et le matériel TP qui sont représentés.L’objectif affiché lors de la création est atteint, selon Sogepib. Il s’agissait, en effet, d’une opération-pilote pour favoriser l’investissement individuel «efficace». Devant le succès rencontré, un autre parc est en projet, comme l’annoncent conjointement Robert Gaign et Jean-Luc Martinet, président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM). Celui-ci devrait s’étendre sur près de 40.000 hectares et répondre à une demande toujours croissante. Le projet est actuellement en cours de négociation avec les autorités concernées.Autre signe de bonne santé: le parc s’agrandit. C’était en projet depuis quelques mois déjà et la construction démarre ce mois-ci. Il s’agit d’annexes (près de 1.800 m2) qui seront situées à l’entrée du parc pour offrir divers services aux usagers. Banque, restaurants, supérettes, commerces et bureaux seront opérationnels en octobre 2006. «Les plans sont en cours. L’appel d’offres aura lieu d’ici quelques jours et la désignation de l’entreprise en février», indique Gaign. Le projet a nécessité un investissement de près de 5 millions de DH, financé par leasing auprès de Maroc leasing.Après des démarrages difficiles, avec des retards enregistrés dans la commercialisation, selon Robert Gaign, l’équilibre devrait être trouvé en 2006. Le chiffre d’affaires prévisionnel s’élèverait à 12 millions de DH/hectare. A rappeler que le parc a nécessité une enveloppe de 77,5 millions de DH apportés conjointement par la CFCIM, l’Etat et la Sogepib. Les avantages? Le prix de la location: 5 DH le mètre carré, est un réel atout. Cela évite en effet aux entrepreneurs d’immobiliser leurs capitaux dans le foncier. Les services aux entreprises, par ailleurs, sont entièrement pris en charge par le parc (gardiennage, éclairage, nettoyage, entre autres). Autre gros avantage: sa localisation. Elle attire, car le parc est situé à 20 Km du port, 17 de l’aéroport et à peine 4 des voies ferrées. Le guichet unique est aussi très séduisant pour les entreprises. Plus de prise de tête avec la logistique (étude de projet, assistance pour les démarches administratives, l’octroi des autorisations), notamment… Car, en général, ce n’est pas menu tracas! Comme d’ailleurs le financement. Les banques seraient trop frileuses et, donc, trop exigeantes. Un frein à l’investissement pour lequel aucun compromis n’a été trouvé à ce jour…


. Quels secteurs s'installent?Alimentaire 12%Textile & cuir 15%Mécanique 11%Bois/plastique/chimie fine 35%Electrique/électronique 27%Source: SogepibCéline PERROTEY
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc