×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Courrier des Lecteurs

Papelera de Tetuan: Résultats affaiblis par le recul des prix du papier et la contribution libératoire

Par L'Economiste | Edition N°:474 Le 31/03/1999 | Partager

· Augmentation de la production à partir du mois de juin

· La société distribuera un dividende de 12 DH par action


Papelera de Tetuan affiche des résultats en retrait. "Cette régression est due à des facteurs exogènes et non à la gestion de l'entreprise elle-même", explique M. M'Hammed Mezzour, président-délégué de la société.
En effet, les résultats ont notamment été grevés par la tendance baissière des prix de vente du papier enregistrée sur le marché international et par la contribution libératoire.
Ainsi, le résultat net au terme de l'année dernière a reculé de 7,4% à 21 millions de DH contre 22,7 millions pour l'année précédente. Quant aux cash-flows, ils ont été de 28,5 millions de DH, avec une baisse de 9,2%.
En revanche, le résultat net consolidé de la société a progressé de 3,5%, en passant de 22,7 millions de DH à 23,5 millions. A noter que la filiale Unipapel-Maroc, dont le capital est entièrement détenu par Papelera de Tetuan a réalisé un résultat net de 2,5 millions de DH au terme de 1998. A souligner que le conseil d'administration ne se tient que le 1er avril 1999. "Mais les résultats ont déjà été approuvés par l'ensemble des actionnaires", assure le président-délégué de la société.

Côté perspectives, les responsables de Papelera de Tetuan sont optimistes. Les provisions pour investissements s'élèvent à 6,6 millions de DH. De plus, le plan de mise à niveau lancé l'année dernière est en voie d'achèvement. Rappelons que ce programme, dont le montant s'élève à 147 millions de DH, est constitué à hauteur de 61%, soit 90 millions de DH, par les fonds apportés par l'offre publique de souscription et les cash-flows. Le reste est collecté auprès des banques.
Ce plan a déjà commencé à donner ses fruits. La société a en effet enregistré une économie de 18% à fin septembre en matière de consommation d'énergie. Les responsables visent à porter cette économie à 24%. La capacité de production, elle, sera augmentée de 61% à partir de juin prochain. Ainsi, et en rythme de croisière, la capacité de l'usine atteindra 47.000 tonnes par an contre 30.000 actuellement. A préciser que la production au terme de l'année dernière a grimpé de 9,3% en passant à 29.843 tonnes au lieu de 27.300 auparavant. Les ventes, quant à elles, ont progressé de 6%. De plus, une joint-venture sera finalisée avant la fin du semestre. Ce partenariat sera conclu avec une entreprise européenne pour la distribution sur le marché extérieur.

Rafik IKRAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc