×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Oujda renforce sa coopération décentralisée

Par L'Economiste | Edition N°:2408 Le 24/11/2006 | Partager

. Une convention signée avec une municipalité du Qatar. Gestion communale, économie, sport et culture au menu  LA commune urbaine d’Oujda et la municipalité Al Khor-Dhakhira ont signé, le 20 novembre, une convention de coopération. Celle-ci a été paraphée par Lakhdar Hadouch, président de la CU d’Oujda et Soltan Jassim Darwich, directeur de la municipalité qatarie. A noter que Al Khor, située à 57 km au nord de Doha, vit essentiellement sur la pêche maritime et le tourisme. Grand pôle, par le passé, de l’industrie et de la pêche de huîtres perlières, cette municipalité connaît actuellement un  nouvel essor et ce, grâce à l’exploitation du gisement de gaz naturel de North Fied dont le terminal se trouve à Ras Laffan. Quant à Dhakhira, celle-ci se situe à 7 km de Al Khor. C’est un village qui commence à se développer grâce aux activités du site industriel de Ras Laffan mais il conserve toujours ses anciennes maisons et mosquées.Au menu, la collaboration en matière de gestion communale, le lancement de projet urbanistiques, la préservation de l’environnement et du patrimoine. Le sport, l’éducation et l’appui à la formation sont également dans l’agenda des deux villes. A l’issue de la cérémonie de signature, la délégation a visité la ville de Saidia, la commune de Tafouralt et la station de Cap de l’eau. Des rencontres avec les responsables locaux ont été également organisées au Centre régional d’investissement, à la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité, à la Chambre de commerce, d’industrie et des services et l’Agence urbaine. Un détour a été fait via la zone industrielle Alboustane II et le nouveau centre de traitement des déchets solides.Rappelons que la commune urbaine d’Oujda est déjà liée par des conventions similaires avec les communes françaises de Aix-en-Provence et de Lille et la commune belge de Saint Jean Molenbeck.De notre correspondant,Mohammed ZERHOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc