×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Oujda: Bon bilan du projet d’éducation Alef

Par L'Economiste | Edition N°:2316 Le 11/07/2006 | Partager

. 6 collèges et 7 écoles primaires concernés. Pour la rentrée 2006-2007, 10 établissements de plus au niveau national L’USAID projet Alef et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de l’Oriental (AREF) ont organisé, à Oujda du 6 au 8 juillet,  des forums régionaux sous le thème «Pour la promotion de la qualité de l’apprentissage». L’objectif est de tirer des enseignements des expériences vécues et d’évaluer les réalisations d’apprenants encadrés dans les neuf collèges et sept écoles primaires des six délégations de la région. Les participants ont aussi délibéré sur le moyen susceptible de renforcer l’adhésion de tous les acteurs pédagogiques au projet, d’élargir les initiatives de partenariat et élaboré des propositions pour le plan d’action 2006-2007 dans le cadre du projet Alef (Advanced learning and employability for better futur).Selon Alexandra Balafrej, responsable de communication USAID- Projet Alef, «les résultats obtenus vont au-delà de nos espérances. Mais il y a encore beaucoup de travail à accomplir afin que le programme Alef soit généralisé dans d’autres collèges et écoles». Une expérience remarquable qui a permis de libérer, selon elle, la créativité, les énergies et l’extraordinaire potentiel des enseignants marocains. De fait, les enseignants se sont fortement impliqués dans le projet. A noter que les expériences pilotes menées au niveau national, dans 31 collèges et 28 écoles primaires seront élargies la saison scolaire prochaine à d’autres établissements des quatre AREF. «Le nombre d’établissements bénéficiaires sera multiplié par 10», est-indiqué Par ailleurs, les stands des six délégations ciblées et les témoignages rapportés par des gestionnaires et des élèves confirment le succès du programme de l’USAID. De fait, le projet a permis aux établissements concernés de traduire en réalité concrète les projets d’école et aux enseignants une meilleure assimilation de l’approche par compétence. Cela a aussi favorisé l’ouverture de l’école sur son environnement et l’amélioration de la pertinence de la qualité de l’éducation. L’apport des technologies de l’information et des communications (TIC) a été aussi mis en exergue.Cependant, certains enseignants, sans toutefois remettre en cause le bilan positif réalisé, déclarent de manière latente la nécessité de compenser l’effort déployé et le sacrifice consenti par un allégement horaire de leurs tableaux de service. De notre correspondant, Mohammed ZERHOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc