×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Opérations stratégiques

    · 1,7% de la SNI, 2,6% de CDM et 2% d'Afriquia Gaz

    Par L'Economiste | Edition N°:518 Le 31/05/1999 | Partager

    La première séance de la semaine s'est caractérisée par une animation du côté du marché de blocs. Plusieurs opérations stratégiques ont été enregistrées, tirant à la hausse les volumes de la journée.
    Selon un analyste, le groupe Benjelloun serait en train de céder une partie de sa participation dans Crédit du Maroc à la CDG en vue de se renforcer dans la SNI. Dans ce sens, lors de la séance du 31 mai, un paquet de 190.000 actions SNI, représentant 1,7% du capital de la holding, a changé de main au cours de 1.091 DH, en surcote de 45 DH.
    14.000 autres actions SNI ont été cédées à 1.070 DH le même jour. Le marché de blocs a également enregistré une transaction Crédit du Maroc portant sur 218.200 titres à 450 DH. Ce qui équivaut à quelque 2,6% du capital de la banque.
    En outre, des institutionnels du secteur des assurances seraient en train de se positionner sur Afriquia Gaz. Après la cession de 9% du capital vendredi dernier, 41.250 actions (2%) ont été échangées lundi au cours de 245 DH. Selon les milieux financiers, il s'agirait de la cession progressive des 15% du capital promises par le management de la filiale d'Akwa Holding au moment de l'introduction en bourse.
    Le chiffre d'affaires total de la journée a atteint près de 819 millions de DH lundi, dont 85,8% réalisés sur le marché de blocs.
    Les transactions sur le marché central ont relativement repris avec un peu plus de 116 millions de DH réalisées essentiellement sur l'ONA, la SNI et la BMCE.
    L'Indice Général de la Bourse a quasi stagné à 748,03 points (-0,02%). Selon BMCI Bourse, "il a atteint le premier support technique estimé aux alentours de 750 points. Au cas où ce support serait franchi, la baisse pourrait aller jusqu'à 720 points".

    Hanaa FOULANI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc