×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    ONE: Un nouveau produit pour les industriels

    Par L'Economiste | Edition N°:2754 Le 11/04/2008 | Partager

    . Il s’agit d’Optima pour réduire la consommation. La ZI de Berrechid choisie comme site pilotePlus de 40 industriels ont assisté à la rencontre organisée mercredi dernier à Berrechid par l’ONE et l’ANPME sur l’offre de service Optima. Elle cible plus de 400 entreprises et se décline en 5 produits: OptimaConso, OptimaQualité, OptimaAudit, OptimaReac, OptimaEntretien. Parmi ses objectifs: aider les entreprises à optimiser leurs consommations tout en améliorant leurs procédés (maîtrise de l’évolution des consommations, utilisation rationnelle des équipements électriques...). «Trouver une solution à l’économie d’énergie électrique est l’un des grands soucis des industriels», affirme Chafik Rachadi, président de la Chambre de commerce de Settat et de l’Association des industriels de Berrechid. «L’énergie électrique est un élément important du budget d’exploitation. Sa réduction a un effet immédiat sur le bilan financier. Une diminution de 5 à 10% de la consommation électrique, permet d’améliorer la compétitivité et la rentabilité de l’entreprise», poursuit-il. Le programme vise aussi à réaliser des audits énergétiques et élaborer des plans d’action, outre la formation sur les techniques de rationalisation et de gestion de l’énergie. «Ce sont les entreprises clientes de l’ONE qui respectent notamment les critères d’éligibilité des programmes gérés ou promus par l’ANPME qui sont concernées par ce projet », indique pour sa part Mounir Zraïdi, chef de service promotion et animation à l’ANPME-Rabat. Du côté des modalités de financement: 40 à 50% des frais de l’expertise sont pris en charge par l’ANPME, 30% par l’ONE et 20 à 30% par l’entreprise bénéficiaire. «Une campagne de communication pour la promotion de ce service est déjà lancée», fait savoir Youssef Kettani, chef de projet Optima et chargé de mission auprès du DG de l’ONE. Après la zone industrielle de Berrechid, qui a été choisie comme site pilote en raison d’une forte concentration industrielle, l’ONE et l’ANPME poursuivront ce genre d’initiative dans d’autres zones industrielles et grandes villes du Royaume. Pour rappel, le Maroc est importateur d’énergie avec une dépendance à l’extérieur estimée à 96%. La demande en énergie électrique a atteint 21,1 TWH en 2006, correspondant à un taux de croissance des besoins de 8,1%. La projection table sur 27 TWH à l’horizon 2010. F.Z.T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc