×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

OMC: Dernière réunion ministérielle avant Seattle

Par L'Economiste | Edition N°:626 Le 28/10/1999 | Partager

· Le Maroc, représenté par M. Alami Tazi, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, faisait partie du Groupe des "Amis du nouveau Round"

Les ministres de 24 Etats-membres de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et le représentant de l'Union Européenne se sont réunis les 25 et 26 octobre pour tenter d'accélérer les préparatifs de la Conférence de Seattle qui se tiendra du 28 novembre au 3 décembre 1999. Cette réunion était la dernière au niveau ministériel avant la Conférence de Seattle, qui est censée lancer un nouveau cycle de négociations commerciales multilatérales en l'an 2000. Les pays invités par la Suisse à Lausanne "Amis du Nouveau Round", sont considérés comme les plus influents et à même de surmonter le blocage actuel des discussions préparatoires. Outre les trois grands blocs commerciaux (Etats-Unis, Union Européenne et Japon), étaient également présents le Maroc, le Canada, l'Argentine, l'Australie, le Brésil, le Chili, Costa-Rica, la République Tchèque, l'Egypte, Hong-Kong, la Hongrie, l'Inde, la Corée, le Mexique, la Nouvelle Zélande, la Norvège, le Pakistan, l'Afrique du Sud, Singapour, la Suisse, la Thaïlande et l'Uruguay. Pour représenter le Maroc, c'est M. Alami Tazi, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, qui a fait le déplacement. Les participants ont formulé leurs appréciations sur les enjeux de la Conférence de Seattle et ont clarifié leurs positions respectives.
"La rencontre de Lausanne a contribué à une meilleure compréhension des problèmes auxquels les participants sont confrontés dans la définition d'un programme de négociations qui réponde aux intérêts de tous les membres. Les ministres sont convenus de concentrer leurs efforts sur l'identification des thèmes de négociations indispensables à la réalisation d'un consensus à Seattle", a souligné M. Pascal Coucherie, ministre suisse de l'Economie. A moins de cinq semaines de ce round, il a toutefois reconnu que beaucoup de travail reste à faire pour rapprocher les points de vue.


Workshop en Italie


Après Lausanne, c'est à Rome que s'est rendu hier M. Tazi pour y rencontrer trois membres du gouvernement italien, à savoir le ministre du Commerce et de l'Industrie, le ministre du Commerce Extérieur et le secrétaire d'Etat à l'Industrie. Ces rencontres ont lieu au workshop qui réunit à Bologne des hommes d'affaires italiens et marocains à l'initiative de l'Office du Développement Industriel (ODI) et de son homologue italien. Elles sont destinées à promouvoir la coopération et le partenariat industriels entre les deux pays et mettre en lumière les opportunités d'investissement que le Maroc offre aux opérateurs étrangers en général et italiens en particulier. Ces discussions se clôturent aujourd'hui.

Nadia BELKHAYAT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc