×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Oléagineux: Flambée des prix

Par L'Economiste | Edition N°:2727 Le 04/03/2008 | Partager

Le prix de la graine de colza a poursuivi sa progression s’installant sur de nouveaux plus hauts historiques, lundi 3 mars, sur un marché à terme européen (Euronext) toujours dopé par l’envolée des cours de la fève américaine de soja et ceux du pétrole, ont indiqué les opérateurs. Durant la matinée du lundi, le contrat de colza pour livraison en mai a atteint 520,50 euros la tonne sur l’Euronext, soit une progression de 13,50 euros par rapport aux cours de clôture du vendredi 29 février, niveau jamais atteint jusque-là. Le cours de la graine de soja, référence mondiale des oléagineux, a dépassé, pour la première fois de son histoire, les 15 dollars le boisseau vendredi 29 février sur le marché à terme de Chicago (CBoT). Les huiles végétales entrent dans la composition du biodiesel, carburant vert, alternative aux énergies fossiles. Par ailleurs, les prix mondiaux des oléagineux demeurent soutenus par la perspective d’une forte demande de la part de la Chine et de l’Inde, deux des principaux consommateurs mondiaux, dont les récoltes à venir ne seraient pas à hauteur des espérances. En Chine, les cultures de colza auraient été affectées par les tempêtes de neige tandis que celles de soja souffriraient de la sécheresse. En Inde, les surfaces cultivées auraient diminué et la production de colza est attendue à 5 millions de tonnes, soit 15,4% de moins que l’an dernier.De son côté, la graine européenne de tournesol profite, outre de la bonne tenue des huiles, de l’absence des concurrentes de l’Ukraine (petites récoltes) et de l’Argentine en pleine moisson. En Argentine, 25% des tournesols sont récoltés. La production est attendue à 4,2 millions de tonnes, soit 20 à 22% de mieux que la récolte 2007, affectée par de mauvaises conditions climatiques. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc