×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

OCI: La Palestine et l'image de l'Islam en tête des priorités pour M. Benaïssa

Par L'Economiste | Edition N°:540 Le 30/06/1999 | Partager

· L'une des plus graves crises du monde islamique
· Des actions concrètes attendues au Sommet de Doha l'an prochain

Dans son intervention lundi dernier à la 26ème réunion des ministres des Affaires Etrangères des pays islamiques, qui se tient actuellement à Ouagadougou (Burkina Faso), M. Benaïssa a lancé un appel aux pays participants pour "rectifier l'image de l'Islam perçue à l'extérieur". Pour lui, il faut commencer avant tout par promouvoir l'Islam et "faire face à tout ce qui altère son image, à la violence, au terrorisme et aux hérésies".
Selon M. Benaïssa, la réunion de Ouagadougou se tient au moment où le Monde islamique traverse l'une des plus graves crises où l'Islam est objet d'attaques visant à porter atteinte a ses nobles principes. Ces atteintes ne se limitent pas aux guerres verbales, mais sont basées sur des stratégies étudiées usant de moyens technologiques et démagogiques visant à semer la discorde entre les pays islamiques et porter atteinte a leurs croyances et leurs valeurs, a indiqué le ministre.
La cause palestinienne a été le deuxième grand axe de l'intervention de M. Benaïssa qui a insisté sur les droits légitimes du peuple palestinien à l'établissement d'un état indépendant avec Al Qods comme capitale. Il a formulé son souhait que le prochain gouvernement israélien "oeuvre pour raviver les espoirs fondés par la communauté internationale dans le processus de paix".
Concernant la situation au kosovo, M. Benaïssa a exprimé les préoccupations du Maroc face à la crise des habitants de la province qui sont victimes de la politique de nettoyage ethnique. M. Benaïssa a souligné la nécessite de redoubler d'efforts pour accorder les aides humanitaires et économiques nécessaires pour la reconstruction du Kosovo.
S'agissant de la crise de Lockerbie, M. Benaïssa est soulagé par la résolution de ce problème. La Libye doit dépasser les charges de cette crise et reprendre son rôle sur la scène régionale et internationale et que ce dossier soit clos définitivement, précise M. Benaïssa.
Dans l'ensemble, ajoute-t-il, cette réunion préparatoire à la prochaine Conférence des ministres des Affaires Islamiques prévue à Doha doit donner lieu à des décisions concrètes.
De son côte, le secrétaire général de l'OCI, M. Azeddine Laraki, a rappelé la conjoncture difficile dans laquelle se tient cette réunion. Cette conjoncture est marquée par des tensions dans le Monde islamique. La question palestinienne et celle d'Al Qods resteront toujours à la tête des priorités de l'Organisation. Il a ajouté que la Oumma Islamique demeure également préoccupée par les évolutions que connaît la question du Kosovo et les massacres qui ont été perpétrés dans la province par les forces serbes, appelant a l'application des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité pour permettre aux réfugiés de retourner chez eux dans les plus brefs délais.
Rappelons enfin que M. Benaïssa a rencontré mardi le Président de la République du Burkina Faso, M. Blaise Compaoré. Plusieurs questions ont été abordées, portant aussi bien sur les relations bilatérales que sur la coopération africaine.

Hicham RAÏQ (MAP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc