×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Nouveaux recherchés dans les attentats de Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:1539 Le 13/06/2003 | Partager

La police a lancé un avis de recherche concernant cinq personnes dans le cadre de l'enquête menée suite aux attentats du 16 mai à Casablanca. Il s'agit de Ahmed Berouine, alias Abou Tourab; Mostafa Barkani, alias Laamiri, alias Sebbagh; Abdelaziz Benyaich; Hicham Tamsamani Jad, alias «Rouaim« et Adil Fiache, alias Abdelali.Les autorités publiques ont également lancé un appel aux citoyens en possession d'informations ou en connaissance du lieu ou de l'endroit où pourraient se cacher les recherchés, d'en informer immédiatement les autorités administratives ou les postes des services de sécurité (Gendarmerie royale, Sûreté nationale) les plus proches. A noter que le nombre total des personnes poursuivies dans cette affaire et déférées à ce jour devant le juge d'instruction s'élève à 67. De nouveaux prévenus ont comparu mardi dernier devant le juge d'instruction près la Cour d'appel de Casablanca. Les prévenus appartiennent au courant islamiste Salafia Jihadia. Hormis Pierre Robert alias Lhaj, alias Abou Abderrahmane, commerçant français, né en 1972 en France et ne disposant pas de carte de séjour au Maroc, aucun lien avec un réseau terroriste étranger n'a été détecté pour le moment. Selon le procureur du Roi, Robert Lhaj a aménagé un camp d'entraînement à l'usage d'armes et la fabrication d'explosifs à Fès. Les membres de cette même cellule ont mis en place un deuxième camp dans les montagnes avoisinant la ville de Chefchaouen, qui abrite des éléments de la Salfia Jihadia. Toujours selon le procureur du Roi, le financement de ces camps provenait d'un réseau de trafic de drogue. Synthèse L'Economiste

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc