×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Nominations royales: Coup de jeune et chaises musicales

Par L'Economiste | Edition N°:1599 Le 11/09/2003 | Partager

. Les Eaux et Forêts et le Plan ont leur haut-commissaire. Trois femmes promues. D'autres nominations sont attenduesDès le matin, les fonctionnaires de Rabat avaient les yeux rivés sur Tétouan qui abritait ce mercredi matin un conseil des ministres. Cet intérêt s'explique par la nomination attendue de hauts responsables en marge du conseil. Tous les postes ne sont pas encore pourvus. Il faut s'attendre à une nouvelle vague de nominations (RAM,ONCF…). Pour l'heure, celles-ci se caractérisent par le système des chaises musicales, couplé d'un coup de jeune. Ainsi, de nouvelles figures de managers sont apparues. Tarik Sijilmassi est promu DG de la CNCA, en remplacement de Saïd Ibrahimi qui quitte cette banque redressée après les déboires de sa mauvaise gestion. Ce banquier, pure souche, a été propulsé à la tête de la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), pour occuper le poste laissé vacant suite au décès de Benmansour. C'est le plus haut salaire de l'administration publique. Cette vague de nominations royales marque également le retour de certains responsables. C'est le cas de l'ambassadeur du Maroc à Berlin, Abdelâdim El Hafi, qui a été désigné haut-commissaire aux Eaux et Forêts. L'homme connaît le secteur puisqu'il avait occupé plusieurs responsabilités, dont notamment secrétaire d'Etat et secrétaire général du ministère de l'Agriculture.Ahmed Lahlimi Alami, ancien ministre du gouvernement Youssoufi, est choisi pour occuper le poste de haut-commissaire au Plan.Taoufik Cherkaoui, ancien directeur de la statistique, va à la tête de l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie pour occuper le poste laissé vacant après le départ de Saâd Hassar, à la tête de la direction des collectivités locales du ministère de l'Intérieur.Dans cette cuvée, trois femmes ont été promues. La première est Fouzia Amensar, gouverneur-directrice de l'agence urbaine de Casablanca. Elle connaît le secteur puisqu'elle était auparavant à la tête de l'agence urbaine de Rabat. La deuxième est Fatiha Laayadi, directrice de la communication à la place de Chakib Laâroussi. Elle était rédactrice en chef du journal français de 2M avant cette promotion. La troisième est Latifa Akharbach qui s'est vu confier la direction de l'Institut de journalisme.Quant à Abdellatif Loudiyi, il quitte la direction du Trésor et des finances extérieures pour le secrétariat général du ministère de Finances et de la Privatisation, à la place de Lazrak. Celui qui le remplace est de la maison : il n'est autre que l'un de ses chefs de division Zouheir Chorfi. Le Trésor poursuivra donc la même politique. Pour le poste de DG de la Douane, Abderazak El Mossadeq, qui a complètement mis à niveau cette administration, passera donc le relais à Mohamed El Alj, président du CIH. Le Souverain a également nommé Mohamed Lididi, secrétaire général du ministère de la Justice à la place de Ahmed Ghazali. Quant à Abdelhanine Benallou, il passe du CDER à la tête de l'ONDA. Dans le secteur de la communication, les choses se réorganisent. Le ministère à un nouveau secrétaire général. C'est Mohamed Ayad qui remplace Maâninou. Fayçal Laaraichi est promu DG de la RTM, tout en conservant son poste de directeur de la TVM. Noureddine Saïl quitte 2M pour aller au Centre Cinématographique Marocain (CCM), à la place de Souheil Benbarka. Il est remplacé par Mustapha Benali, membre du cabinet du ministre Nabil Benabdallah et ancien directeur des programmes de la chaîne de Aïn Sebaâ. Toujours au ministère de la Communication, Mohamed Abderrahim a été nommé inspecteur général.L'agence d'information Maghreb Arabe Presse a un nouveau DG. Il s'agit de Mohamed Khabbachi, directeur de l'information. Quant à la direction générale de la communication audiovisuelle, elle a été confiée à Ahmed Khchichen, enseignant à l'institut de journalisme de Rabat. Rappelons que pour la haute autorité de l'audiovisuel, sur ses neuf membres, cinq seront nommés par le Souverain, deux par le Premier ministre, un par le président de la Chambre des Représentants et un par le président de la Chambre des conseillers.


Les textes adoptés en Conseil des ministres

Le Conseil des ministres a adopté plusieurs lois dans le domaine financier visant à améliorer le rendement de la Bourse et de renforcer le pouvoir de contrôle du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), de moderniser les transactions financières. Dans le domaine social, le Conseil des ministres a approuvé la loi relative au régime de sécurité sociale.Plusieurs projets de décrets ont été adoptés. Il s'agit d'un projet portant sur la division administrative du Royaume, d'un projet de décret fixant le ressort territorial des préfectures d'arrondissements et des arrondissements qui en relèvent. Deux autres projets de décret fixant le nombre des sièges préfectoraux et provinciaux, et le nombre des régions ont été validés. Le Conseil a également adopté le projet de décret relatif à la participation de l'Etat au financement des campagnes électorales menées par les partis politiques. Mohamed CHAOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc