×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprise Internationale

    Nestlé ne devait pas être affecté par l'acquisition de Perrier

    Par L'Economiste | Edition N°:28 Le 07/05/1992 | Partager

    Le Président de Nestlé, Helmut Maucher, table cette année sur 9% et 10% de croissance de ses ventes et de son bénéfice. Affichant un optimisme résolu après un exercice 1991 performant (une hausse de 8,7% du bénéfice net, à 2,47 milliards de Francs suisses, pour un chiffre d'affaires de 50,5 milliards, en progression de 8,9%), il estime que le rachat de Perrier, dont il détient plus de 80% avec Demilac (holding détenu à parité avec Suez) à l'issue de l'OPA close le 23 Avril dernier, ne pèsera pas sur les comptes de l'année en cours, les charges d'intérêts liées au rachat devant être compensées par la contribution de Perrier au bénéfice. "Le coût final de cette opération ne dépassera que légèrement les 2 milliards de Francs Suisses". La rétrocession, prévue, de Volvic à BSN, la réintégration dans Perrier des 13,8% acquis par Saint-Luis, la cession d'autres participations de la société d'eaux minérales et la prochaine vente des caves de Roquefort, en concertation avec le Crédit Agricole, permettront à Nestlé de ne procéder à aucune augmentation de capital pour financer l'opération. En revanche, le taux d'endettement du géant agro-alimentaire suisse va passer de 27 à environ 60%, niveau bien inférieur à celui qu'il a connu en 1988 au moment du rachat de Rowntrée.
    Avant de se lancer dans l'étude détaillée des comptes de Perrier et de concevoir "une stratégie de rationalisation", Nestlé attend le verdict de la Commission européenne dont l'enquête sera close le 25 Juillet. Si le feu vert est donné, Nestlé deviendra leader mondial du secteur, avec 3 milliards de Francs suisses de chiffre d'affaire, soit 6% de ses ventes, et détiendra, en Europe, une part de marché estimée à 25%.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc