×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

MRE: L’opération transit s’achève aujourd’hui

Par L'Economiste | Edition N°:3362 Le 15/09/2010 | Partager

. Plus d’un million de passagers enregistrés depuis le 15 juillet. L’édition 2010 marquée par la mise en service du port TangerMedFin des vacances pour nos compatriotes résidant à l’étranger. L’opération transit MRE 2010 s’achève aujourd’hui, mercredi 15 septembre. Démarrée le 5 juin, celle-ci a pour objectif d’assurer dans les meilleures conditions l’arrivée et le retour des ressortissants marocains vivant à l’étranger. Depuis le 15 juillet dernier, le nombre de MRE à avoir regagné l’Europe via le détroit de Gibraltar a dépassé le million de passagers. Le chiffre reste par contre en-deçà des statistiques relevées en 2009 avec environ 9% de moins en matière de passagers. A noter que l’édition 2010 a été marquée par le mois de Ramadan, dont les effets n’ont pas encore été quantifiés. En effet, le mois de jeûne a chamboulé les dates de départ et de retour des MRE. Beaucoup ont avancé leurs vacances pour rentrer chez eux avant le début du Ramadan. C’est pourquoi les autorités marocaines ont décidé de commencer l’opération transit le 5 juin, au lieu du 15 juin comme les années précédentes. Selon plusieurs sources, il est prévu lors des prochains jours que le nombre de MRE en partance connaisse une légère augmentation, vu que certains auraient attendu de passer les fêtes avec leurs familles au Maroc. En règle générale, les familles de MRE avec des enfants en âge scolaire n’ont pas trop le choix du calendrier et la quasi-totalité serait déjà partie, de même que ceux ayant pris un congé d’été. Par ailleurs, de nombreux MRE au chômage ont décidé de rallonger leur durée de séjour au Maroc. C’est le cas en effet des Marocains résidant en Espagne, pays durement frappé par la crise économique. Quant aux travailleurs saisonniers beaucoup rentreront plus tôt que prévu, le travail se faisant également rare dans les champs espagnols. Par ports, il faut relever que TangerMed et Algésiras continuent d’accaparer l’essentiel du flux. A la date du 13 septembre, cette ligne s’adjuge près de 40% du trafic, suivie par Tanger-ville-Tarifa, avec 18%. Sebta-Algésiras a accueilli 17% suivie par Nador-Almeria avec 12%. Ces chiffres tendent à démontrer la relative réussite de la première opération de transit MRE réalisée sur le port roulier et passagers de TangerMed, entré en service effectif le 17 mai dernier. Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc