×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Société

    Mode Made in Morocco
    Nouveau souffle pour le caftan

    Par L'Economiste | Edition N°:2918 Le 11/12/2008 | Partager

    . Participation de 9 stylistes. Invité de marque: la griffe belge Mademoiselle Lucien Les deux premières éditions du défilé «Mode Made in Morocco» organisées par Maroc Premium furent un franc succès. La troisième n’a pas dérogé à la règle. Les stylistes ont été encore plus loin dans leur créativité. Ce sont 9 artistes, qui par leur talent, ont démontré que la mode marocaine a sa place dans le mouvement de la mode internationale. Les réactions du public, qui se déplace toujours en masse pour l’événement, sont enthousiastes. Des tenues toujours aussi sexy, distinguées et d’une extrême fraîcheur. Des réactions qui prouvent que la mode marocaine peut s’exprimer en dehors des lignes traditionnelles. Il existe une vraie demande pour cela, dans le pays, mais aussi à l’étranger, selon les organisateurs. D’ailleurs, «Mode Made in Morocco» accueille comme à l’accoutumée Jamal Daoudi, Nabil Dahani et nouvellement la griffe belge Mademoiselle Lucien. Ces trois griffes, implantées en Europe, inscrivent au quotidien les influences marocaines dans leur travail. Tout comme Jamal Daoudi, Nabil Dahani vit entre Paris et le Maroc. Si leurs sources d’inspiration sont marocaines, de par leur origine leur environnement de travail les inscrit naturellement dans l’esprit parisien de la mode. Quant aux créateurs belges Mademoiselle Lucien, ils sont établis à Bruxelles et conçoivent, depuis leur premier voyage au Maroc, des collections qui déclinent les brillances fastueuses de l’Orient en silhouettes féminines et luxueuses pour une clientèle cosmopolite et exclusive. Ils apportent une réflexion européenne sur le luxe marocain. Tous les stylistes marocains ont d’ailleurs de plus en plus de commandes venant de l’étranger, un signe des plus encourageants pour l’avenir du secteur de la mode dans notre pays, notamment pour toutes les nombreuses petites mains qui se cachent derrière ces pièces somptueuses. Les collections de cette 3e édition représentent parfaitement la vision de la mode que «Mode Made in Morocco» souhaite véhiculer. Une mode ouverte au monde qui l’entoure, mais également source inépuisable d’inspiration de par ses lignes et le savoir-faire de ses artisans et maâlems.Jihane Kabbaj

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc