×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Mobil Oil Maroc: 2,5 milliards de chiffre d’affaires en 2005

Par L'Economiste | Edition N°:2236 Le 17/03/2006 | Partager

. Le mastodonte revendique 8% de part de marché Mobil Oil Maroc, filiale d’Exxon Mobil, a fêté mercredi 15 mars les 80 ans de son lubrifiant Mobil Delvac. Le Maroc et plus de 200 pays dans le monde ont célébré l’événement le même jour, selon le management. Tout le gratin du secteur était invité pour un cocktail organisé au Centre international d’exposition et de conférences de l’Office des changes à Casablanca. C’était aussi l’occasion pour le groupe de présenter ses résultats. En 2005, La filiale marocaine a réalisé «d’excellentes performances», selon Henri Soudan, tout nouveau PDG de l’entreprise. Le chiffre d’affaires s’élève à environ 2,5 milliards de DH. De même, ce sont plus de 407.000 tonnes de produits pétroliers qui ont été écoulées (carburants et lubrifiants). «Nous détenons aujourd’hui 8% de part de marché national des carburants et 14% des lubrifiants. Nous prévoyons de renforcer notre position en 2006 grâce à nos partenaires», explique Mostapha Labrak, vice-président de l’entreprise. Le management a rappelé, en outre, la petite histoire de Mobil Oil au Maroc. En 1898, l’on trouve les premières traces du groupe, Standard Oil à l’époque, à Larache, date des premières importations depuis le golfe du Mexique. L’entité s’implante en 1922, et il faut attendre 50 ans environ pour que l’Etat prenne 50% dans la société, indique Soudan.Par ailleurs, la fusion d’Exxon et Mobil, fin 1999, donne naissance à Exxon Mobil: «la première société pétrolière privée au monde, dixit Soudan, par le chiffre d’affaires et la capitalisation boursière».Aujourd’hui, le groupe emploie près de 85.000 personnes à travers le monde. Ses réserves en matières premières s’élèvent à environ 22 milliards de barils équivalent pétrole, explique le management, soit 3% de la demande mondiale. Par ailleurs, le mastodonte dispose de 45 raffineries réparties aux quatre coins de la planète et ses produits sont distribués dans 40.000 stations-services, 600 aéroports et 300 ports. Au Maroc, le groupe dispose d’un réseau de plus de 200 stations-services et est présent sur 8 aéroports ainsi que sur la plupart des ports.Céline PERROTEY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc