×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Millenium Challenge Account
Quatre secteurs restent à valider

Par L'Economiste | Edition N°:2245 Le 30/03/2006 | Partager

. Débats houleux à la réunion de Ouarzazate . Les Américains satisfaits de l’exercice démocratique La liste des secteurs et projets entrant dans le cadre de la proposition marocaine pour le compte du Millenium Challenge Account s’élargit. Outre des points complétant les trois projets ayant bénéficié d’un accord de principe de la part du Millenium Challenge Corporation (MCC), quatre axes principaux ont été retenus à l’issue de la consultation nationale de Ouarzazate (28-29 mars). Il s’agit de l’artisanat, la pêche artisanale, l’auto-emploi et le microcrédit. En matière de pêche, les 500 participants ont insisté sur la nécessité de moderniser la flotte de pêche. La mise en place de halles de débarquement et de commercialisation des produits de la mer et la modernisation de la filière du transport pour garantir la qualité des produits ont également été soulignées. Pour l’artisanat, on a ressorti l’importance de la création de projets structurants à même d’assurer organisation et visibilité au secteur. La réhabilitation des complexes artisanaux et des espaces dédiés à l’artisanat dans les anciennes médinas a été érigée en priorité. La création de centres d’exposition a été proposée dans ce sens. Les participants ont également plaidé pour une meilleure intégration entre l’activité touristique et l’artisanat. L’effort de formation pour la préservation des métiers d’artisanat doit être renforcé. Deux filières devront bénéficier d’une attention particulière: le tapis rural et la marbrerie.En matière d’auto-emploi, deux projets ont été formulés au cours de cette rencontre. Il s’agit de l’accompagnement financier dans la création de 40.000 petites entreprises pendant les cinq prochaines années. A cela s’ajoute l’adoption d’un programme de formation pour intégrer 50.000 diplômés chômeurs sur les trois ans à venir. Concernant le microcrédit, le renforcement des capacités financières des associations opérant dans ce secteur a été souligné. Objectif: atteindre 2,2 millions de bénéficiaires. Une contribution du MCA dans le fonds de refinancement que l’Etat compte créer au profit de ces sociétés a également été suggérée.Ces conclusions ont donné suite à des débats énergétiques, parfois houleux, à la grande satisfaction de la délégation américaine venue «assister» à cet atelier.Pour Magda Ismail, responsable du dossier marocain au sein du MCC, «les discussions ont été spontanées. Les différents points de vue et revendications ont été exprimés librement. Cette rencontre est un bon premier pas vers des consultations encore plus larges». La responsable a annoncé que des consultations sectorielles seront entamées dans les semaines à venir. «Le processus ne s’arrêtera pas là. Une période de 4 à 5 mois sera nécessaire pour étoffer le dossier. Les consultations se poursuivront tout au long des cinq prochaines années, période de mise en œuvre des projets validés », déclare-t-elle.


Gouvernance

  «En somme, nous pouvons parler d’un excellent exercice démocratique», dit Ahmed Ghazali, président de la consultation nationale. Mais, pour lui, deux questions de fond demeurent cependant posées. Elles concernent la gouvernance des projets de développement proposés. La première a trait à la manière dont le gouvernement et le MCC seront impliqués dans l’élaboration et l’exécution des programmes validés. La seconde a trait aux mécanismes de suivi et de contrôle des financements. La gouvernance institutionnelle est ainsi mise devant ses responsabilités. T. Q.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc