×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Microfinance: Les efforts du Maroc récompensés

Par L'Economiste | Edition N°:2153 Le 17/11/2005 | Partager

. Une distinction onusienne a été remise aux professionnels. Un million de bénéficiaires d’ici 2010. Un fonds de refinancement en perspective Les associations marocaines de microcrédit travaillent d’arrache-pied pour réussir leur premier forum, prévu du 30 novembre au 2 décembre. Leur association professionnelle, la Fédération nationale des associations de microcrédit (FNAM) a su concentrer leurs efforts pour mieux atteindre les populations nécessitant ce service, qui a montré ses bienfaits dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Jusqu’en 2005, les douze associations ont pu mobiliser plus d’un milliard de DH sous forme de crédits octroyés à plus de 600.000 bénéficiaires à travers le Maroc. Elles ne comptent pas en rester là. Leur objectif est d’atteindre un million de bénéficiaires d’ici 2010, avec des fonds allant jusqu’à 6 milliards de DH. Ces performances ont valu au Maroc une distinction internationale accordée aux douze pays les plus performants en matière de microfinance. Cette prise de conscience intervient dans le cadre de l’année internationale du microcrédit instituée par l’Onu. L’organisme international s’est rendu compte du rôle déterminant de cette forme de financement particulière dans la réalisation des objectifs du millénaire. Les professionnels marocains ont constitué un comité spécial pour mener à bien les activités relative à cet événement international. Ce comité a été présidé par le premier ministre, Driss Jettou. Il a rassemblé, en plus des professionnels du secteur, les plus hautes instances du gouvernement ainsi que les délégations des organisations internationales liées à la question. Les membres ont su apporter l’appui, l’assistance et le soutien nécessaires à la réussite de l’année internationale de la microfinance au Maroc. Le comité est en charge d’évaluer les activités des associations de microcrédit prévues pour cet événement. Celui-ci a supervisé la tenue de plusieurs réunions, qui ont couvert toutes les régions du royaume en vue de sensibiliser les professionnels aux possibilités de développement dont ils disposent. Il a également ouvert un chantier majeur pour le développement de l’activité des associations du microcrédit. Il s’agit d’un fonds de refinancement parrainé par la CDG en partenariat avec un organisme international (KFW). Ce fonds vise à garantir aux professionnels un meilleur accès aux ressources financières et une assistance technique de haut niveau. Le premier forum de la microfinance connaîtra l’attribution du «Prix international de microfinance». Une distinction accordée par un collectif d’organismes internationaux dont le Pnud, en partenariat avec citigroup. Le prix, scindé en plusieurs catégories, récompensera les microentrepreneurs et les associations de microcrédit en fonction de leur capacité d’innovation et leur degré d’implication dans le développement de l’activité.Nouaim SQALLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc