×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Microcrédit
La Fondation Banque populaire notée par MicroRate

Par L'Economiste | Edition N°:2388 Le 26/10/2006 | Partager

. Système d’information et de gestion à revoir à court terme«BONNES perspectives d’avenir». C’est la note attribuée à la Fondation Banque populaire pour le microcrédit (FBP) par MicroRate, première agence de notation spécialisée dans l’évaluation des institutions de microfinance. Excellente qualité du portefeuille, bon positionnement sur le marché, équipe de direction et personnel très compétents, bon appui de la part de la Banque populaire, bons produits de crédit et bonne assise financière: tels sont les points positifs les plus marquants, selon le rapport de MicroRate. Par ailleurs, le système d’information et de gestion (SIG) «n’est pas optimal», précise ledit rapport. Bien que le SIG réponde à la plupart des attentes de l’institution, MicroRate est d’avis que, sous sa forme actuelle, le système d’information risque de compromettre la croissance future. En effet, les opérations de microfinance étant relativement contraintes par la loi, la fondation a surmonté de nombreux défis et est l’une des trois institutions de microfinance leaders du marché. Les projets de développement du crédit individuel sont prometteurs et devraient permettre d’étendre la croissance. La perspective de modification de loi sur les microcrédits jouerait en faveur d’une plus grande flexibilité en termes de produits et de sources de financement. C’est pourquoi l’agence de notation recommande la révision du système d’information (unique point négatif), et de se concentrer sur l’allègement des processus, notamment face à une concurrence de plus en plus rude. Proposant, depuis peu, une gamme de prêts individuels (5,6% du portefeuille) dont deux produits spécifiques à l’habitat, la FBP dispose d’un faible ratio d’endettement, et c’est là un des points forts de la Fondation. À ce jour, elle n’a contracté que deux emprunts commerciaux avec la Banque populaire. Un troisième serait en cours de négociation. La fondation ne prend pas de risque de change étant donné que tous les prêts sont libellés en devise locale.Sur le plan de la performance financière, la baisse des taux d’intérêts exercent une pression sur les marges financières. Malgré cela, la performance financière s’est constamment améliorée. Le résultat net a progressé de 17,1% et le rendement sur fonds propres était de 9,2% en décembre 2005. Quant à la qualité du portefeuille, MicroRate affirme qu’avec un taux de 0,1% de portefeuille à risque (à plus de 30 jours), il s’agit du «meilleur qu’elle ait vu». Cependant, cela reflète une certaine «aversion au risque», lit-on dans le rapport. Dans l’ensemble, l’agence de notation constate que les membres du personnel connaissent bien leur métier et adhèrent aux objectifs de la Fondation. De même, la structure de gouvernance ainsi que sa qualité sont bonnes.Saïd MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc