×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Microcrédit: Brink’s met la main à la poche

Par L'Economiste | Edition N°:2308 Le 29/06/2006 | Partager

. 200.000 DH du Rallye des gazelles à Zakoura. 33 projets sélectionnésDepuis sa création en 1859, c’est la première fois que le transporteur de fonds Brink’s s’associe à une opération de portée sociale. En effet, la filiale marocaine a remis, mercredi 28 juin à Casablanca, un chèque de 200.000 DH à la Fondation Zakoura pour le micro-crédit. La somme était, en fait, destinée à l’équipage vainqueur de l’édition 2006 du Rallye Aïcha des gazelles.«Créer de l’emploi et apporter un savoir-faire ont été deux vecteurs de croissance pour Brink’s depuis 7 ans. En 2006, avec la Fondation Zakoura et le Rallye des gazelles, nous avons voulu aller plus loin et prendre part à la réalisation de projets de reconversion en participant à leur financement», a souligné Jean-Christophe Chwat, président-directeur général de Brink’s Maroc. L’entreprise emploie 470 personnes et dispose de 60 véhicules blindés et de six centres forts tous conformes aux normes de sécurité internationales. Pour rappel, Brink’s Maroc a réalisé en 2005 un chiffre d’affaires de près de 90 millions de DH et investi 30 millions de DH.Pas moins de 33 projets candidats aux microcrédits ont été sélectionnés par la fondation selon les critères qui ont toujours été les siens et qui lui ont valu d’être classée première, en 2005, dans son domaine par l’Organisation des Nations unies (ONU). La démarche des trois partenaires, fortement saluée par les participants à la cérémonie de remise du chèque, hier à Casablanca, s’inscrit dans le cadre du soutien au développement du monde rural. D’abord, par le Rallye des gazelles, désormais de renommée internationale, en faisant découvrir aux équipages la beauté des sites et régions traversés et qui deviennent autant d’ambassadeurs. Ensuite, grâce à des partenaires de la taille de Brink’s et d’autres institutions tel Crédit du Maroc, par leur apport financier. Enfin, la Fondation Zakoura par l’encouragement et le financement de projets à petits budgets mais d’un grand intérêt notamment pour le développement du tourisme rural. Pour Noureddine Ayouch, président de la Fondation Zakoura, il ne peut y avoir plus importante manifestation d’intérêt pour le monde rural. Saluant la démarche du Rallye Aïcha des gazelles et de ses partenaires, il a tenu à rappeler que son association a mis au service du microcrédit plus de 1.000 collaborateurs permanents veillant quotidiennement au suivi des projets objets de financement de la fondation. «Nous travaillons, a-t-il dit, dans la transparence et assurons un suivi des bénéficiaires des microcrédits. Les remboursements sont fort heureusement réguliers et dénotent du sérieux des promoteurs à qui la fondation a accordé des prêts». J.E. HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc