×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Messier renonce à ses indemnités

Par L'Economiste | Edition N°:1670 Le 25/12/2003 | Partager

Vivendi Universal a finalement obtenu que son ex-PDG Jean-Marie Messier renonce à ses indemnités de départ de près de 21 millions d'euros, mais la nouvelle direction doit néanmoins payer une lourde amende pour solder l'enquête des autorités boursières américaines sur ses comptes. La Commission américaine des opérations de Bourse (SEC) a supervisé un accord permettant d'enterrer la hache de guerre entre Messier et le nouveau PDG Jean-René Fourtou, qui refusait le versement des indemnités de départ négociées par son prédécesseur.Messier a accepté “d'abandonner sa demande d'indemnités de départ de 21 millions d'euros (environ 25 millions de dollars) négociées juste avant sa démission”, a annoncé la SEC dans un communiqué. Si cet accord doit logiquement mettre fin à une double procédure judiciaire des deux côtés de l'Atlantique sur le très controversé “parachute doré”, il prévoit aussi que VU dédommage à hauteur de 50 millions de dollars les actionnaires floués par la gestion désastreuse des années 2000-2002.La SEC a expliqué avoir simultanément intenté, puis soldé, mardi une plainte au civil contre VU, accusé d'avoir trompé les investisseurs sur l'état de ses finances “entre décembre 2000 et juillet 2002”, date du départ de Messier.Parmi les fraudes relevées par la SEC, qui entend dédommager “les investisseurs détenant à cette époque des actions ordinaires et des certificats de dépôt américains” de Vivendi, le groupe de médias a publié “des faux communiqués de presse, corrigé de manière impropre ses résultats et dissimulé des engagements financiers futurs concernant deux filiales”, précise le communiqué.Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc