×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Meknès: Succès du festival des affaires féminines

Par L'Economiste | Edition N°:2731 Le 10/03/2008 | Partager

. Sport, activités culturelles et artistiques au programme . 3,5 millions de DH pour un centre d’accueil à Dkhissa LA fête, rien que la fête. C’était le mot d’ordre lancé pour la 6e édition du festival national des affaires féminines, tenue à Meknès du 5 au 9 mars. Organisée sous le thème «La participation de la femme, vecteur de développement» par le ministère de la Jeunesse et des Sports, la délégation de la promotion nationale et la wilaya de Meknès en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la population, cette manifestation avait pour objectif la mise en exergue de la participation de la femme au développement du pays. Les journées ont été marquées par une participation record des établissements scolaires et des associations féminines de la région. Au programme, des activités sportives, culturelles et artistiques. Des conférences de sensibilisation sur le code de la famille ont été animées par des spécialistes en la matière. Un hommage a également été rendu à des acteurs associatifs dans le domaine des affaires féminines. Par ailleurs, le festival a été marqué par le lancement de la construction d’un centre d’accueil pour jeunes filles dans la commune de Dkhissa. D’une capacité de 20 chambres, ce dernier représente un investissement de 3,5 millions de DH. Nawal El Moutawakil, ministre de la Jeunesse et des Sports a inauguré dans la foulée une unité pour la protection de l’enfance. Pour Malika Laârchi, membre d’une association locale, ce festival a permis de mettre en avant le travail de la femme meknassie en particulier et de lancer des projets de développement. Elle estime cependant qu’il ne faut pas toujours attendre le 8 mars pour penser à la gent féminine. «Sa promotion passe, toujours selon Laârchi, par l’amélioration de sa situation économique et sociale et son implication dans le processus économique». Il s’agit aussi, selon des responsables associatifs, d’élaborer les programmes et plans d’action de promotion de la femme. Afin de réduire les inégalités entre les sexes. Une question, malheureusement, toujours d’actualité!


Du gazon pour le stade

NAWAL Al Moutawakil, ministre de la Jeunesse et des Sports, a saisi l’occasion du festival des affaires féminines pour présenter le programme de mise à niveau du football. Un programme qui représente un investissement de plus de 45 millions de DH. La création de 9 centres de formation de jeunes footballeurs pour un budget de 38,1 millions de DH a également été annoncée. Par ailleurs, le stade d’honneur de Meknès a été doté d’un nouveau gazon pour un montant de 7 millions de DH. Un centre de formation de footballeurs est aussi en projet. Une enveloppe de plus de 3,7 millions de DH lui est allouée. De notre correspondante, Rachida BAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc