×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Médical Expo 94 : Les innovations du Salon

Par L'Economiste | Edition N°:149 Le 13/10/1994 | Partager

Scanners encore plus sophistiqués, coelio-chirurgie, "implantologie" sont les quelques innovations de ce Salon Médical Expo 94.

Le 4ème Salon international de la santé "Médical Expo 94", vitrine de matériels médicaux, dégage une impression rassurante sur les progrès réalisés dans le domaine de l'appareillage médical. Comme les autres secteurs de l'économie, le secteur médical est envahi par l'informatique.

Le Salon a permis aux professionnels d'exposer quelques nouveautés et surtout beaucoup de matériels existants, mais plus perfectionnés.

La touche d'originalité de cette manifestation a été apportée par les sociétés Claes Médical Service et Sahmed qui n'ont pas hésité à "déménager" tous leurs matériels à la Foire. Ainsi, ils ont constitué, à l'entrée du Grand Palais, une véritable petite unité clinique (bloc opératoire, appareils d'anesthésie et de réanimation...).

A cette touche d'originalité dans la présentation s'ajoutent quelques innovations techniques dont l'une concerne le matériel d'anesthésie et l'autre porte sur un appareil de réanimation. La nouveauté consiste dans l'incorporation d'un système de sécurité à ces différents matériels.

La thérapie par fluidisation est également une nouvelle technologie proposée par la société Claes Médical Service.

"Elle permet d'améliorer la précision du traitement en phase critique". Le patient est pesé sans interruption lors de la thérapie. Une évaluation précise des apports nutritionnels, liquides et médicaments, est effectuée, ainsi qu'un contrôle précis de la température. Grâce à cette thérapie, la surveillance des patients à haut risque est facilitée.

Opérer sans ouvrir

La liste des nouveautés comprend aussi le Laser Holmium exposé par la société Numélec. "Il permet un travail précis sur les os et le cartilage. Il favorise en outre la décompression au niveau des hernies discales", précise le dirigeant de l'entreprise. Le coût de cet appareil se situe entre 1 et 2 millions de Dirhams. Cette même société expose un scanner dernière génération qui utilise "le système Hélicat". Il rend possible en un temps très court la maximisation de l'information et donne une image tridimensionnelle d'une grande partie du corps. Ce produit qui fonctionne déjà aux Etats-Unis coûte entre 6 et 12 millions de Dirhams.

En ce qui concerne le matériel de chirurgie dentaire, la grande innovation proposée est "l'implantologie". Elle consiste dans l'implantation de dents artificielles dans l'os.

Unisciences, présent au Salon, profite de l'occasion pour exposer certaines nouveautés telles que le "laser chirurgical". Il s'agit d'un "bistouri" qui permet à la fois de disséquer, coaguler et aseptiser en même temps. Il est utilisé dans les opérations qui comportent d'importants risques d'infection (ORL, gynécologie...). L'appareil est également destiné aux actes chirurgicaux légers en cabinets.

La société expose également un appareil de "coelio-chirurgie" lancé déjà en 1992. Cette technologie permet "d'opérer sans ouvrir". Le patient est ainsi rétabli dans un délai de 48 à 72 heures.

"Fortement utilisé dans les pays développés, ce type de chirurgie constitue une économie importante pour l'entreprise et pour l'assurance. Le temps d'hospitalisation s'en trouve notablement réduit", précise M. Mohamed Abdellaoui, directeur de l'entreprise.

Les nouvelles technologies concernent principalement le matériel importé. "C'est de la technologie de pointe, une production locale ne peut être envisagée compte tenu du prix de revient important de ces appareillages et du marché encore assez étroit", indique un exposant.

"Pantalon" anti-choc

Certaines entreprises, telles que la société Sofiane Médicale se lancent dans la fabrication de matériel médical.

Celle-ci propose un "pantalon" anti-choc. Adapté aux patients en état de choc, il contribue aux soins d'urgence en cas d'accident en maintenant le sang dans les parties vitales, coeur et cerveau. Ce type de matériel est destiné exclusivement aux professionnels (médecins, réanimateurs...). Sofiane, qui est la première entreprise à fabriquer ce genre de produit, le commercialise à moins de 5.000 Dirhams.

La clientèle pour l'heure est composée des sapeurs-pompiers et de la gendarmerie. Sofiane Médicale expose aussi un matelas chauffant, utilisable dans les interventions chirurgicales longues ou réalisées sur les enfants. "Ce produit revient à 40.000 Dirhams, alors que le même type d'appareil importé est commercialisé entre 110.000 à 120.000 Dirhams", souligne M. Bouzidi, administrateur de l'entreprise.

A côté du marché local, la société vise surtout l'exportation.

Le Salon a été l'occasion pour beaucoup de jeunes entreprises de se faire connaître. C'est le cas de Source Médicale Audit. Cette société qui existe depuis moins de 2 moins se donne pour objectif d'introduire sur le marché marocain des produits d'origine naturelle, principalement dermique, et des tisanes. Hygi-Lab est également une jeune entreprise, récemment installée et qui représente la marque française Anios; elle s'intéresse à l'hygiène en milieu hospitalier. 

F.M

Le matériel médical israélien convoite le marché marocain

Le Salon Medical Expo n'a jamais attiré autant d'exposants étrangers qu'à l'occasion de cette 4ème édition. Les nouveaux pays participants sont l'Espagne, l'Allemagne, la Pologne, la Lituanie, la Russie, la Tunisie, l'lnde et Israël. Ce dernier pays a pris une avance notoire dans le domaine de l'équipement biomédical et hospitalier, exportant ses produits en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Des fabricants israéliens, prospectant depuis 6 mois le marché marocain pour une analyse de la demande, ont procédé à une sélection de produits. M. Marciano, administrateur de Via Maris, société israélienne récemment implantée au Maroc, explique qu'une seconde opération de sélection sera entreprise suite aux visites professionnelles reçues durant Médical Expo 94, après laquelle sera déterminé un ciblage à 100 %. Par ailleurs, Via Maris a pris l'initiative, avec l'aval de l'OFEC, d'écrire à l'lnstitut d'Export Israélien afin de l'inviter à participer à cette manifestation. M. Marciano déclare que pour Israël démarrer ses relations économiques avec le Maroc par sa présence au Salon Médical Expo 94 "est tout à fait symbolique. Le domaine médical, dit-il, se distingue des autres par son aspect humain plus évident". Axter est une société marocaine nouvellement créée, représentante d'une société israélienne de lithoripteurs, appareils de destruction des calculs de tous types, rénaux, urétraux, biliaires, etc. Celui de la dernière génération, non encore commercialisé au Maroc et exposé au Salon, extrêmement sophistiqué, coûte entre 5 et 9 millions de DH TTC, (alors que le prix du lithotripteur classique se situe entre 10 et 12 millions de DH). Le nouveau modèle, au taux d'efficacité de 85%, guidé par ordinateur avec traitement d'image numérisée, permet au médecin d'observer la désintégration du calcul en temps réel, et donc d'arrêter l'intervention au bon moment, commente le directeur d'Axter. Le traitement d'image offre les possibilités d'agrandissement, d'enregistrement, de développement de clichés. La machine est homologuée au Japon, en France, en Allemagne et aux Etats-Unis.

Quant au dopleur transcranien, il constitue une autre révolution technologique réalisée par les fabricants israéliens. Il permet de détecter, au niveau du cerveau, les ruptures d'artères et anévrismes, de manière précise, en phase pré-opératoire, ce qui permet d'opérer d'urgence. Le mode thérapeutique classique de l'hémorragie cérébrale était jusqu'à présent médical parce qu'il n'était pas possible de localiser la lésion, ce qui entraînait des conséquences graves, comme l'hémiplégie. A Casablanca ont déjà été commercialisés 3 appareils.

B. L.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc