×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

M'diq-Fnideq: Un plan de zonage sur 8.000 ha

Par L'Economiste | Edition N°:2349 Le 29/08/2006 | Partager

. Près de 269 millions de DH pour le développement de la région. Des espaces de plaisance sur 16 km de côtesSM le Roi Mohammed VI s’est enquis, hier lundi dans la municipalité de M’diq, de plusieurs projets intéressant l’aménagement touristique, économique et social des espaces territorial et côtier de M’diq et Fnideq, pour un coût de 268,5 millions de DH.Le plan de zonage du littoral M’diq-Fnideq, qui s’étend sur 8.000 hectares, porte sur un ensemble de projets touristiques et d’espaces ouverts sur la mer. Le plan délimite également les espaces de plaisance dont la création est prévue sur 16 km de côtes. Le plan a pour objectif la création d’un espace territorial aux multiples orientations économiques, notamment dans les secteurs touristique, commercial et des services, et d’un développement équilibré et durable du littoral M’diq-Fnideq, ainsi que la transformation de la région en une destination touristique internationale tout au long de l’année.Ce plan permettra la mise en valeur des potentialités dont dispose la région pour drainer les investissements tout en préservant l’environnement. Il permettra également d’augmenter la capacité d’accueil des hôtels de la région en la portant à 60.000 lits et d’y diversifier les activités de plaisance pour en faire une base arrière incontournable du port Tanger-Med.Des explications ont également été fournies à SM le Roi sur le projet préfectoral de mise à niveau de la préfecture M’diq-Fnideq pour l’année 2007 auquel ont été affectés des fonds de l’ordre de 230 millions de DH. Le projet ambitionne notamment d’augmenter la capacité d’accueil hôtelière, de renforcer les infrastructures des deux villes, de mettre à niveau les ressources humaines, de généraliser le raccordement social en plus des équipements de proximité.Le programme de mise à niveau urbaine de la municipalité de M’diq (120 millions de DH) porte sur l’aménagement urbain (35 millions de DH), la généralisation du raccordement social (50 millions de DH), les ouvrages techniques, la circulation et le roulage (20 millions de DH), les espaces verts (5 millions de DH), les équipements de proximité et de plaisance (8 millions de DH) et l’éclairage public (2 millions de DH).Dans le souci de consolider les atouts environnementaux de la région, notamment le lac Asmir, un projet a été élaboré pour l’aménagement de la route reliant la ville de M’diq et ce lac sur trois kilomètres pour un coût de 30 millions de DH. Afin de préserver l’héritage historique de cette région et d’y garantir la sécurité routière, des fonds de 8,5 millions de DH ont été débloqués pour réhabiliter le tunnel de l’entrée de la ville de M’diq sur 200 mètres et qui date de 1918. Le projet porte également sur le renforcement de l’éclairage public, l’asphaltage du tronçon routier et l’embellissement des façades du tunnel et ce dans le cadre d’un plan d’action visant à associer le fonctionnel à l’historique et l’esthétique. Ce projet permettra, en outre, d’améliorer la fluidité du trafic sur la route nationale et de garantir la sécurité des usagers du tunnel.M.R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc