×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie Internationale

Matières premières: Pétrole et or au sommet

Par L'Economiste | Edition N°:3503 Le 07/04/2011 | Partager
L’or noir a atteint 123 dollars
La valeur refuge, elle, tutoie les 1.460 dollars l'once

La flambée des prix des matières premières se poursuit et atteint même des records. Ainsi, le prix de l'once d'or s'est élevé jusqu'à 1.459,07 dollars sur le marché au comptant, surpassant le record de 1.457,45 dollars enregistré mardi dernier et s'approchant des 1.460 dollars. Cette flambée intervient dans un marché s’inquiétant des tensions géopolitiques dans le monde arabe, de la montée des prix du brut et de la crise des dettes publiques européennes, estiment des analystes. Hier mercredi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai ressortait à 122,71 dollars. Il a atteint, plus tôt dans la journée, 123 dollars. Le baril de "light sweet crude" (WTI) gagnait, quant à lui, 11% à 108,45 dollars. De son côté, l'argent a atteint 39,50 dollars l'once. L’argent profite de son double statut de métal précieux et de métal à usage industriel, stimulé par les perspectives de reprise économique à l’échelle mondiale. Le cours du métal gris a progressé de plus de 25% depuis le début de l’année.
La hausse globale de toutes les matières premières (pétrole, céréales, café…) encourage les investisseurs à se porter sur l'or, qui se veut aussi le meilleur baromètre et un ultime refuge. Pour les analystes, la progression des prix des denrées de base rend l'inflation inévitable. «Lorsque les fondamentaux économiques se dégradent, l’or devient un placement convoité», indique Philippe Chalmin, spécialiste du marché des matières premières dans son rapport Cyclope. La crise, les fluctuations du dollar, tout s’est conjugué pour faire du métal jaune un refuge idéal pour les investisseurs. Outre la mauvaise santé de l’économie mondiale, les facteurs de hausse n’ont pas manqué: craintes inflationnistes, volatilité des marchés de change ou encore dette de la Grèce. Selon les estimations, d’ici 2015, les nouvelles opérations minières mettront sur le marché entre 500.000 et 1 million d’onces chaque année.
Les remarques de la Fed et le bond des taux portugais ont contribué à la forte hausse de l'or. Hier, le dollar reculait nettement face à l'euro, pâtissant de craintes sur la vigueur de la reprise aux Etats-Unis, alors que les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont balayé toute possibilité d'un resserrement anticipé de la politique monétaire de l'institution.


Offre et demande


La rareté croissante des matières premières (pétrole, métaux) implique la hausse des prix jusqu’à ce que la demande soit ramenée au niveau de l’offre, indique Patrick Artus, économiste chez Natixis. A l’équilibre, il faudra que la croissance mondiale ralentisse pour qu’elle soit compatible avec les ressources disponibles de matières premières. Une croissance mondiale de 2,6% par an ne pourra pas être dépassée à moyen terme, contre 3,7% par an attendus en 2011-2012. L’analyste craint que cet ajustement de la croissance soit réalisé surtout par la baisse de l’activité en Europe qui semble, pourtant, vouloir réagir à l’inflation par une politique monétaire et budgétaire restrictive. Les politiques économiques vont rester expansionnistes aux Etats-Unis et dans les pays émergents ainsi qu’au Japon après le séisme. L’Europe se sacrifierait en réduisant sa croissance pour rééquilibrer la demande et l’offre de matières premières.


F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc