×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech veut reconquérir le touriste anglais

Par L'Economiste | Edition N°:1762 Le 06/05/2004 | Partager

. Candidature pour abriter le congrès des voyagistes britanniques en 2005Après les voyagistes américains, c’est auprès des Britanniques que Marrakech tente une opération de séduction. La cité ocre a présenté sa candidature pour abriter en 2005 le congrès annuel de l’Association britannique des agences de voyages, plus connue par ABTA. En juillet prochain, le conseil de l’ABTA décidera. Cette messe des voyagistes britanniques réunit les tour-opérateurs, les agences et aussi les compagnies aériennes. Chaque année, elle se tient à l’extérieur de la Grande-Bretagne avec des retombées immédiates sur la destination, explique Amine Takhmi, voyagiste à Marrakech et membre du comité pilotant cette opération. “C’est une occasion unique pour réunir autant d’intervenants anglais dans le tourisme et réussir une opération de promotion”, insiste-t-il. Ce n’est pas pour rien donc que tout un staff a été mobilisé pour présenter la candidature marocaine, pilotée par le CRT (conseil régional du tourisme) de la ville. De leur côté, les représentations à Londres de la RAM et l’ONMT s’activent également sur place. L’Angleterre est un des marchés à reconquérir et est placé au coeur de la stratégie touristique du Maroc, et de Marrakech particulièrement. En chute depuis 2001, il reste classé en 4e position en termes d’arrivées à Marrakech avec près de 40.000 touristes enregistrés en 2003 (134.000 pour l’ensemble du Maroc). Elles ont été réalisées par 125 tour-opérateurs britanniques opérant sur le Maroc. Un peu maigre comme cru cependant. “Le potentiel existe, car ce sont près de 60 millions de voyages qui sont effectués au départ du Royaume-Uni”, est-il indiqué. “Le produit marocain, le culturel notamment, répond parfaitement aux attentes des Anglais”, ajoute Takhmi. Du côté de l’aérien, l’offre pour les dessertes point à point sera renforcé dès novembre prochain, avec un quatrième vol hebdomadaire Londres/Marrakech par la RAM. Ce qui portera à dix le nombre de liaisons directes entre l’Angleterre et la cité ocre avec ceux de British Airways. De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc