×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Marrakech: Le Rotary Ménara se met à l’arabe

    Par L'Economiste | Edition N°:2782 Le 22/05/2008 | Partager

    . 70 collèges participent au concours de vocalisation. Sur le thème «Prévenir les accidents de la circulation»INITIATIVE à saluer. Le Rotary Ménara de Marrakech organise le 30 mai prochain la première édition du concours de vocalisation (Chak’l) au siège de la Chambre de commerce, d’industrie et des services. Le concours portera sur une épreuve où les candidats auront à vocaliser un texte en arabe sur la prévention des accidents de la route, souligne Mohamadi El Yacoubi, président du club. Objectif : contribuer humblement à la promotion de la langue arabe et veiller à sa pureté et à sa bonne utilisation. Dans le détail, l’opération concerne 70 collèges publics et privés de la ville ocre. Une première sélection de candidats a été faite. 200 élèves de la première année de collège ont été sélectionnés pour participer à cette compétition. A titre symbolique, tous les élèves participants cotisent (10 DH). «Outre l’objectif pédagogique, ce concours revêt aussi un caractère caritatif. L’argent collecté sera reversé à certaines associations».Les dix premiers candidats recevront un certificat de mérite, des livres, encyclopédies et imprimantes. Des ordinateurs portables seront remis aux cinq meilleurs. Cette initiative est menée et financée par le Rotary Marrakech Ménara en collaboration avec la délégation de l’Education nationale de Marrakech. Celle-ci assure la logistique et veille sur le volet pédagogique (épreuve et correction).Par ailleurs, le club envisage de mettre en œuvre plusieurs actions liées à la sensibilisation des jeunes dans les divers domaines socio-éducatifs. Au programme, un projet de réalisation d’un circuit d’éducation et de sensibilisation à la prévention et de lutte contre les accidents de la route. De même, le club prévoit la mise en place d’un projet d’AIPM (Action d’intérêt public mondial) en collaboration avec le Rotary club de Venray (Pays-Bas) pour financer les équipements de cuisine du centre «Fiers et forts» basé à Tamesloht.Le club de Marrakech qui s’apprête à introniser le wali de la ville en tant que président d’honneur, poursuit son programme de reboisement: planter 5 ha/an en collaboration avec le Haut commissariat aux Eaux et Forêts. Depuis le lancement du programme, la superficie totale plantée par le club s’élève à 30 ha. De notre correspondante,Hanane HASSI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc