×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech: Le conseil de la région dévoile son plan d'action

Par L'Economiste | Edition N°:1712 Le 25/02/2004 | Partager

. Préserver l'eau et augmenter les investissements, parmi les principaux axesAujourd'hui 25 février, le tout nouveau conseil de la région de Marrakech Tensift Al Haouz fait sa première sortie publique avec pour objectif, la présentation de son plan d'action et les orientations de son programme. Les grands axes s'articulent autour de l'eau, l'encouragement aux investissements et l'aménagement territorial. La préservation des ressources en eau demeure la préoccupation principale du conseil régional présidé par l'universitaire Abdelali Doumou (USFP). Les besoins en eau potable augmentent. Les experts prévoient qu'en 2010, les ressources de la région diminueront considérablement face à la demande galopante. Pour l'industrie, le tissu de la région Tensift Al Haouz est maigre et fragile face à l'absence de vision intégrée. Le conseil souhaite synchroniser les projets entrepris par différents départements administratifs. Cette démarche faciliterait et encouragerait les investisseurs à aller vers tel ou tel site de la région. L'économie de la région reposant sur l'agriculture, le plan d'action du conseil privilégie les investissements dans l'élevage et l'agroalimentaire. Le tourisme reste également au coeur des préoccupations de la région, notamment celui de montagne jusqu'à présent négligé ainsi que l'artisanat. Pour pallier les contraintes classiques à l'investissement (tel le foncier), le conseil souhaite créer une banque de données régionales dont le premier objectif sera d'offrir aux investisseurs des listes exhaustives du foncier disponible dans la région. Le conseil à qui est alloué un budget de moins de 40 millions DH pour réaliser cet ambitieux programme compte porter à quatre fois ce montant via des partenariats avec les départements ministériels. Rappelons que treize commissions composent désormais le conseil de la région, dédiée chacune à une problématique. La constitution de ces commissions a été adoptée en janvier dernier, lors de la première session de travail du conseil de la région. De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc