×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech: La success story d’une PME dans la bougie

Par L'Economiste | Edition N°:1871 Le 08/10/2004 | Partager

. Recette: Transformation de la bougie traditionnelle en un produit de design. Percée à l’export et showroom pour attirer la clientèle marocaineAlors que la production de la bougie est en déclin au Maroc, électrification rurale oblige, deux jeunes associés prennent la tendance à contre-courant et arrivent à bien s’en sortir et relancer cette activité. Aucun mystère dans la recette, indiquent-ils : la transformation et une meilleure adaptation de la bougie traditionnelle. «Ce produit est malléable et peut être coloré, manipulé et prendre plusieurs formes», précise Francesca Scavo, associé à Zen Bougie. Cette unité s’est spécialisée dans des accessoires d’ameublement, les bougies artistiques et les bougies parfumées. Pour lui donner une touche marocaine, la PME a associé à la forme, l’art du henné. Dans le showroom que Zen Bougie vient d’ouvrir, la bougie est transformée en abat-jour, en photophores et autres moules, très design et habillée marocain. D’après les deux associés, les équipements viennent d’être rénovés afin d’augmenter la production à l’heure, tout en gardant le travail manuel.«Ce sont des technologies qui existent. Il suffit de savoir les appliquer sans nuire à la valeur du produit artisanal «, souligne Karroum, second associé de l’entreprise, qui a par la même occasion intégré la fabrication de la mèche dans ses ateliers et aussi de l’emballage cartonné. Un des grands problèmes de l’artisanat marocain réside dans la qualité qui se détériore, le design de plus en plus démodé et les emballages médiocres qui détruisent l’image du produit et sa qualité avant qu’il n’arrive à bon port.Aujourd’hui, Zen Bougie s’est fait une place sur les marchés européens puisque sa production est entièrement dédiée à l’export, indique Habib Karroum.La destruction de cette petite unité, il y a 18 mois, ravagée par un incendie criminel, a poussé ses promoteurs à repartir de zéro. Aujourd’hui, ses capacités de production avoisinent les 20 tonnes par mois et les associés revendiquent un chiffre d’affaires de 2 millions de DH. Ses promoteurs espèrent le doubler d’ici deux ans. Leurs ateliers emploient actuellement une quarantaine de personnes à temps plein et d’autres saisonniers. Sur le marché national, la PME n’a pas encore pris son envol, à l’exception d’un grand restaurant, le Comptoir Darna, qui lui commande près de 11.000 pièces par an. «Par manque d’information peut-être, le marché local représente peu dans notre business. Pourtant, les hôteliers et autres restaurateurs importent cette bougie artisanale que nous exportons».


Contraintes du transport

A l’instar de toutes les branches de l’artisanat destiné à l’export, celle de la fabrication de bougies, subit de plein fouet les contraintes du coût du transport et celui du transfert de devises en provenance de pays étrangers et plus généralement de la non-structuration de ce secteur. Il fut un temps pourtant où l’artisanat marocain représentait le meilleur chiffre d’affaires à l’export, mais le produit n’a pas su évoluer et s’est laissé dépasser par d’autres pays plus compétitifs à tous les niveaux d’intervention. Pour la petite anecdote, Karroum raconte qu’il avait envoyé une livraison d’œufs de pâques à un client en Italie. Partie en cargo par voie aérienne, la commande mettra 19 jours avant d’arriver. Pâques était alors de l’histoire ancienne et le client a renvoyé la commande. De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc