×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Marrakech aura son Mégarama en juillet

Par L'Economiste | Edition N°:2155 Le 22/11/2005 | Partager

. Six cinémas et une salle de congrès sont prévus. Investissement de près de 75 millions de DHAprès Casablanca, Marrakech aura son Mégarama en juillet 2006. Un complexe cinématographique faisait défaut à la cité ocre qui vient de baisser le rideau sur la 5e édition de son festival international du cinéma (cf. www.leconomiste.com). Le complexe compte six salles de projection ainsi qu’une grande salle qui pourrait se transformer en salle de congrès pouvant accueillir quelque 1.100 personnes. Jean-Pierre Lemoine, promoteur du projet, vient  de jeter la première pierre de ce gigantesque édifice. L’événement s’est déroulé en grande pompe, en présence notamment du wali de la ville, Mounir Chraïbi, et du directeur du Centre cinématographique marocain (CCM), Nourredine Sail…). Le complexe est sis dans la zone de l’Aguedal, juste derrière le Pacha.  «L’expérience du Mégarama de Casablanca nous montre que les grandes salles sont souvent sollicitées pour des concerts ou des one-man-show. Notre calendrier est bien chargé  pour Casablanca et la demande est forte pour Marrakech», explique Lemoine. Il ajoute que l’idée de joindre à ce nouveau complexe une salle d’une capacité d’un millier de personnes, avec un salon pour les rencontres avec la presse, «s’est imposée tout de suite». Le projet représente un investissement global de 75 millions de DH. Le financement sera en grande partie assuré par les banques. Le complexe vient en quelque sorte confirmer Marrakech comme une ville du cinéma. Commercialement, le projet pourrait devenir très rapidement rentable. Le terrain aurait été cédé au promoteur de cinéma au même prix que celui vendu aux hôteliers.Il est en effet situé dans une zone appelée à connaître une grande affluence, que ce soit à travers les hôtels qui vont y être construits ou encore les restaurants et complexes d’animations qui s’y installent. Le Pacha en a été le précurseur et a en quelque sorte «ouvert le bal». Et vu le succès, beaucoup d’autres promoteurs sont en train d’affûter leurs armes.C’est peut-être par un curieux hasard de calendrier, mais c’est au moment où tous les regards sont braqués sur Marrakech à l’occasion du FIFM, que les promoteurs du Mégarama ont décidé d’accélérer le processus de ce projet, lourd en investissement. Dans tous les cas, celui-ci va porter le nombre de salles viables de Marrakech à 10. C’est une très bonne chose pour la ville qui a l’ambition de devenir aussi une capitale du 7e art. Jusqu’à présent, seuls trois cinémas (Le Colisée, Saâda et Rif) ont bataillé pour survivre. Des travaux de rénovation ont été réalisés par leurs propriétaires ces dernières années. Et avec l’arrivée du Mégarama, l’offre s’élargit; mais encore faut-il que la demande existe.Pour la petite histoire, l’investissement de Lemoine a été sollicité et demandé par l’aménageur (Caisse de dépôt et de gestion) et les hautes autorités de la ville. En tout cas, l’ouverture du complexe cinématographique et culturel devrait changer la donne pour l’an prochain que ce soit  pour le FIFM ou encore pour l’incentive à Marrakech.  Le Palais des Congrès ne sera plus seul. Et au vu du nombre d’évènements tenus dans la cité ocre, la concurrence risque d’être acharnée!


Carte de visite

Le groupe Mégarama a lancé depuis 1996 plusieurs projets de complexes qui ont vu le jour en France et au Maroc. 17 salles dans la région de Paris, 17 autres à Bordeaux… A Casablanca, première étape marocaine de ce groupe, c’est un complexe qui a ouvert ses portes en 2002. Il est composé de 14 salles d’une capacité de près de 1.500 sièges, avec une salle équipée d’un gigantesque écran et de la meilleure technologie. Il a accueilli jusqu’à maintenant 2 millions de téléspectateurs. Le Mégarama Casa  projette non seulement les dernières productions internationales mais accueille aussi des stars de la chanson et du rire. A noter le dernier show de l’humoriste Gad El Maleh qui a joué à guichets fermés durant une semaine (cf. www.leconomiste.com). Et bientôt l’Espagnole Victoria Abril, présente au festival de Marrakech, y donnera aussi un spectacle très attendu. De notre correspondante,Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc