×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marrakech: 7 stars américaines au festival de l’amitié

Par L'Economiste | Edition N°:2263 Le 26/04/2006 | Partager

. La 2e édition du Friendship fest prévue du 5 au 7 mai prochain. Najat Aatabou, Stati... et des concerts gratuits au programmeET de deux pour le Friendship fest ou le festival de l’amitié de Marrakech. Un festival qui se voulait au départ une rencontre de rock américain chrétien et qui s’est transformé  par la suite en un rendez-vous  de musique universelle, axée sur l’art américain.  Tout nouveau dans le paysage culturel de la ville ocre, cet évènement ouvre ses portes du 5 au 7 mai 2006. Cette année encore, de grandes stars américaines de la musique rock, pop, etc., sont attendues ainsi que des artistes marocains de renom. Les concerts seront gratuits et donc accessibles au grand public. L’édition 2005 a été, et de l’avis de plusieurs observateurs, un franc succès. La place de Bab El Ghli a d’ailleurs renoué le temps de trois journées avec la musique rock. Et ce, au grand bonheur des Marrakchis et autres adeptes de ce genre musical. A noter que les Américains ont été nombreux à se déplacer pour l’événement. «Pour la première fois, l’on ne s’attendait pas à ce grand succès et surtout pas à 80.000 spectateurs», souligne un organisateur. De fait, des centaines de jeunes prenaient place dès 18h pour assister aux veillées nocturnes rythmées par les sons endiablés du rock et autres musiques comme celles de Gnaoua, des tubes internationaux des années 60… Le tout dans une ambiance électrique et très bon enfant. C’est l’Association du festival de l’amitié pour le développement social (AFADES), en partenariat avec le Conseil régional du tourisme de Marrakech et le Friendship Fest international, qui sont à l’origine de ce festival. Cette année, les organisateurs visent les mêmes objectifs que ceux de la première édition: «La promotion du Maroc aux USA  et le développement des relations de coopération tant au niveau économique que culturel».   Le président du festival, Abdelali Doumou, et président du conseil de la région Marrakech-Tensift-Haouz, aspire d’ailleurs à  faire de cette rencontre un rendez-vous annuel culturel entre jeunes Américains et Marocains. Pour cette édition, de grandes têtes d’affiche sont invitées, à l’exemple du Downhere, groupe canadien, déjà nominé à deux reprises aux Dove Awards. Le rap sera aussi à l’honneur avec le fameux KJ-52 de Floride. Il s’agit d’un groupe qui a été également nominé aux Dove Awards et ce pour le meilleur album Rap en 2006. Dans la musique Pop, Jacy Velasquez, d’origine mexico espagnole (4 millions d’albums vendus), et qui a à son actif deux nominations aux Grammy Awards et six autres aux Dove, est également annoncée. La jeune chanteuse de 21 ans bénéficie d’une attention particulière des médias américains.


Des stars marocaines aussi

Aux côtés des artistes étrangers, à noter un jeune groupe de rap originaire de Meknès, H. Kyne. Ce dernier fait un malheur sur la scène marocaine et est très apprécié du jeune public. Najat Aatabou sera également au rendez-vous lors d’un concert inédit. D’autres chanteurs marocains, dont Rouicha, Stati, Said Mouskir, Hatim Ammor, seront aussi de la partie. L’idée des organisateurs est de diversifier les genres afin de satisfaire le plus grand nombre de personnes.De notre correspondante, Badra BERRISSOULE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc