×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Marocaine-Vie: Des résultats en demi-teinte

Par L'Economiste | Edition N°:1871 Le 08/10/2004 | Partager

. Baisse des taux, dispositions fiscales contraignantes, réforme de la CIMR…. Autant d’éléments qui grèvent l’activité “La situation est préoccupante pour ne pas dire autre chose”, c’est en ces termes que Jean Marie Stein, PDG de la Marocaine-Vie, a commenté la situation de la compagnie au terme du premier semestre 2004. Pour lui, cette tendance est quasi générale pour le secteur des assurances. “Certaines compagnies ont vu leur activité, assurance-vie, diminuer de presque 40%”, explique-t-il. Ce qui représente un risque majeur pour la Marocaine-Vie dont les activités principales sont l’assurance-vie et l’épargne retraite. Ainsi, en dépit d’une hausse de 7% du résultat net, l’assureur n’arrive toujours pas à sortir la tête hors de l’eau. Les résultats semestriels annoncés mercredi 6 octobre en attestent. En effet, le chiffre d’affaires de la compagnie est passé de 205 millions de DH à fin juin 2003 à 167 millions de DH à fin juin 2004. Si l’on en croit Jean-Marie Stein, cette régression ne s’explique pas seulement par les effets de la réforme de la CIMR. “Les dispositions fiscales freinent également le développement de l’assurance épargne retraite. Le tout conjugué à la poursuite de la baisse des taux d’intérêt”, ajoute le PDG de la compagnie. Le résultat technique Vie se détériore de 145,1% à 4,3 millions de DH contre 9,5 au 30 juin 2003. Le résultat brut d’exploitation a quant à lui enregistré une augmentation le faisant passer de -7,4 millions de DH en juin 2003 à 5,4 millions de DH pendant la même période en 2004. Cette hausse, qui n’est pas en phase avec le reste des résultats, trouve son origine dans les éléments exceptionnels (-151,1 millions de DH) et notamment le provisionnement qui a plombé l’activité de la Marocaine-Vie en 2003. Le résultat net a également évolué de 7,1%, passant à 12,7 millions de DH à juin 2004 contre 11,8 lors de la même période 2003. Le management de la compagnie ne se fait pas d’illusion sur le reste de l’année 2004. “Nos perspectives pour l’année prochaine sont prometteuses. Pour cette année, nous ne nous attendons pas à un miracle”, estime Stein. Pour remédier à la situation, la compagnie s’est engagée dans une politique de refonte totale de la politique qui est désormais entièrement orientée client. “Ce qui devrait permettre à la Marocaine-Vie de relever les défits et de se développer durablement”, conclut le PDG de la compagnie. N. B. E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc