×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Maroc Telecom: Nouveau record

Par L'Economiste | Edition N°:2202 Le 27/01/2006 | Partager

. Le chiffre d’affaires 2005 au-delà des 20 milliards de DH. Les revenus du mobile grimpent du tiers. Les accès à l’Internet haut débit quadruplent LE mobile continue de tirer les performances de Maroc Telecom. Les revenus de cette activité grimpent de 31,9% par rapport à 2004 à 12,772 milliards de DH. Aux côtés de l’ADSL, le mobile portent de 16% le chiffre d’affaires consolidé 2005 de Maroc Telecom (qui comprend Mauritel) à 20,542 milliards de DH. D’ailleurs, Abdeslam Ahizoune, président du directoire, ne manquera pas de souligner, dans un communiqué du groupe, que les performances 2005 dépassent les prévisions les plus optimistes. «Cela témoigne, selon le patron de l’opérateur historique, du potentiel du marché des télécommunications au Maroc et plus encore du rôle moteur de Maroc Telecom dans la dynamisation de ce secteur; qu’il s’agisse de l’Internet haut débit ou encore de la téléphonie mobile, il trace la voie à travers l’enrichissement continu de ses offres et leur adaptation aux besoins du marché». Prévisible par le marché, cette dynamique s’est traduite sur le titre de Maroc Telecom en bourse. L’action a pris, entre début octobre 2005, période où l’on anticipe généralement les résultats, et le 25 janvier 2006, un peu plus de 19% et enregistré un volume de 4,75 milliards de DH. A la Bourse de Paris, le titre a clôturé la séance du 26 janvier en très légère baisse de 0,07% à 10,01 euros. A Casablanca, il termine également la séance en recul de 1,44% à 112,7 DH. Les bons revenus de l’activité Mobile traduisent «une forte progression du parc, qui compte désormais 8,8 millions de clients, (+2,4 millions depuis le début de l’année, soit +38,3%)», souligne-t-on auprès de Maroc Telecom. L’ARPU(1) moyen s’établit à 119 DH, en baisse de 3,8% par rapport à 2004. Le groupe explique ce recul par «l’impact positif de la hausse du tarif de terminaison d’appel international (-8,7% en neutralisant cet impact)». Enfin, le taux de résiliation est en légère hausse à 12,2% contre 11,6% en 2004.Le chiffre d’affaires de l’activité Fixe et Internet marque une croissance de 7,3% à 14,949 milliards de DH. Une performance soutenue par la progression du trafic en provenance de l’international et au succès de l’Internet haut débit qui compensent la baisse de la facture moyenne voix. Maroc Telecom a enregistré 182.000 nouveaux accès à l’ADSL portant le nombre de connections à 242.000 à fin 2005. Selon les chiffres communiqués par l’opérateur historique, le taux de pénétration des lignes fixes (hors téléphonie publique) s’établit à 23%, grâce à l’élargissement des connections de 2,4% à 1,341 million de lignes.B. E. Y.--------------------------------------------------------------------------(1) L’ARPU se définit comme le chiffre d’affaires (généré par les appels entrants et sortants et par les services de données) net des promotions, hors roaming et vente d’équipements, divisé par le parc moyen de la période. Il s’agit ici de l’ARPU mixte des segments prépayés et postpayés, hors groupe Mauritel.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc