×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Maroc Leasing revoit ses prévisions à la baisse pour le crédit-bail immobilier

Par L'Economiste | Edition N°:612 Le 08/10/1999 | Partager

· Le management s'était fixé la barre des 100 millions de DH en 1999
· Le résultat semestriel est en progression de 4,2%


Maroc Leasing a confirmé ses acquis dès le premier semestre 1999. Au bout des six premiers mois de l'année, la filiale du groupe BNDE a dégagé un bénéfice net de 13,6 millions de DH, en progression de 4,2% par rapport à la même période de l'année dernière. Son chiffre d'affaires pour la période s'est amélioré de 39,4 millions de DH, passant à 360,5 millions à fin juin.
Depuis son introduction en Bourse en 1997, Maroc Leasing a réussi à maintenir ses résultats en croissance. En 1998, la société a confirmé les résultats de l'exercice 1997, considérés, à juste titre, comme exceptionnels. De plus, elle a été la première société de son secteur à franchir le cap des 700 millions de DH de production hors taxes malgré une stagnation du marché.
Face à une concurrence serrée, dans un marché encore balbutiant, Maroc Leasing a réussi en 1998 à se dégager du lot et à porter sa part de marché à 25%. L'arrivée d'un nouvel opérateur, Chaâbi Leasing, dont le lancement est prévu pour la fin de l'année, devrait "épicer la concurrence", affirme M. Saïd Daoudi, directeur Commercial et Marketing. Le plan de développement de Maroc Leasing se base essentiellement sur la fidélisation de la clientèle et le développement du crédit-bail immobilier. Dans une première estimation des potentialités du marché, l'équipe dirigeante s'était fixé le cap de 100 millions de DH pour le crédit-bail immobilier en 1999. Sur cette base, le chiffre d'affaires et le bénéfice net devraient afficher un taux de croissance compris entre 8 et 10% à fin décembre. Aujourd'hui, à quelques mois de la clôture de l'exercice, les responsables affirment avoir revu à la baisse ces prévisions. Autre cheval de bataille de Maroc-Leasing, le développement régional du crédit-bail. "Nous sommes en train d'élargir notre champ d'intervention à différentes régions", souligne M. Daoudi.
Pour y arriver, Maroc Leasing renforce ses ressources financières à travers le recourt au marché financier. De plus, il y a quelques mois, la société a procédé à une double augmentation de capital. La première tranche, portant sur 265.825 actions, a été sous forme d'incorporations de réserves à raison d'une action nouvelle pour cinq anciennes. Elle a été exclusivement réservée aux actionnaires détenteurs de droits de Maroc Leasing. La deuxième partie, elle, a porté sur le même nombre d'actions mais cette fois par souscription en numéraire. Le capital de Maroc Leasing est ainsi passé de 106,3 millions à 159,4 millions de DH.

Hanaa FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc